250 kilos de lambi saisis au port de Fort-de-France

Par 08/10/2020 - 10:17
01/01/2020 - 00:00

Les douanes et les affaires maritimes ont saisi une importante cargaison de lambi à bord d'un navire en provenance de Grenade.

    250 kilos de lambi saisis au port de Fort-de-France

Plus de 250 kilos de chair de lambi ont été saisis et détruits par les services de l'Etat. La marchandise a été découverte lors d'un contrôle des douanes et des affaires maritimes.

Le lambi présent dans la cargaison du navire n'avait pas été déclaré par l'équipage du Glorius. "La saisie est intervenue pour importation régulière de lambi. Le navire a été contrôlé au port de Fort-de-France. Le bateau a été saisi pour garantir le paiement de l'amende", explique Nicolas Le Bianic, directeur des affaires maritimes.

Le capitaine et ses hommes encourent une amende de 22 500 euros. Une procédure pénale a été engagée.

Ce jeudi matin (8 octobre 2020), ils font le nécessaire pour rassembler une caution afin de quitter la Martinique, le navire ayant été saisi par les autorités.

Le lambi est un coquillage particulièrement prisé dans la Caraïbe. Cette espèce est protégée depuis 1992 par la Convention sur le commerce international des espèces de faune et de flore sauvages menacées d'extinction (CITES) qui fixe un cadre juridique international visant à éviter la surexploitation de certaines espèces.

Les conditions de son exportation et de son importation sont strictement encadrées. Ce mollusque est également protégé au niveau
local, sa pêche étant interdite du 1er janvier au 30 juin afin de permettre le repos et le renouvellement de cette ressource fragile.

Tags

Ajouter un commentaire

Restricted HTML

  • Allowed HTML tags: <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Lines and paragraphs break automatically.
  • Web page addresses and email addresses turn into links automatically.
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.