Changer d'île

31 plaintes déposées pour vols d'animaux et de fruits et légumes en 2017

Par Karl Lorand et Florin Hossu / RCI.FM / 10/08/2017 - 10:09

Les représentants du monde agricole ont rencontré le préfet mercredi après-midi (9 août 2017). Ils lui ont exposé leurs doléances quant au vol de bétails et de la production agricole. 31 plaintes concernant ces faits ont été déposées depuis le début de l'année 2017.

Interpellé la semaine dernière par Louis Daniel Berthome, le président de la Chambre d'agriculture, Franck Robine, le préfet de Martinique a recu hier les représentants du monde agricole durant une heure trente. Sur la table, se trouvait le dossier des vols d’animaux et de production agricole chez les agriculteurs martiniquais.

Le préfet a confirmé que 31 plaintes avait été déposées pour le moment en 2017. En 2016, on en comptait 26 à la même époque. "Concrètement, il y un volet répressif qui sera activé. La gendarmerie aura dès vendredi (11 août 2017), une réunion à la chambre d'agriculture pour caler techniquement des modalités de contrôle. Ils disposent notamment de motos tout terrain. Avec ses moyens ils assureront une présence renforcée sur les exploitations notamment la nuit", a expliqué Franck Robine.

"Le sujet c'est aussi les revendeurs. Les produits agricoles doivent pouvoir être tracés pour assurer la qualité auprès des consommateurs. Nous allons renforcer les contrôles des revendeurs sur le bord des routes ainsi que sur certains marchés par lesquels transitent des produits qui ont été dérobés. Et puis nous avons décidé d'écrire aux maires pour leur rappeler leurs obligations de contrôle sur les vendeurs qui s'installent sur la voie publique", a assuré Franck Robine. 

Le Président de la Chambre d’Agriculture s’est dit satisfait de la rencontre. Il attend désormais la traduction en actes concrets des engagements pris par l’Etat. "Je suis satisfait d'une part de la réactivité de monsieur le préfet que nous avons alerté en fin de semaine dernière. Les réponses qui seront apportés nous permettrons d'endiguer je l'espère cette montée des vols sur les exploitations. Le travail que l'on fera avec la gendarmerie nous permettra aussi de recevoir les plaintes des agriculteurs qui refusaient de porter de plaintes. Nous pourrons quantifier les vols. Nous serons vigilants pour voir si les annonces sont mises en oeuvre", a commenté Louis Daniel Berthome.

A lire également

Ajouter un commentaire

Restricted HTML

  • Allowed HTML tags: <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Lines and paragraphs break automatically.
  • Web page addresses and email addresses turn into links automatically.