75 kilos de chair de tortue et 30 kilos d'oursin saisis sur une yole

Par 20/09/2016 - 15:28 • Mis à jour le 20/09/2016 - 15:28

Les douaniers ont saisi plus de 100 kilos de produits de la mer vendredi dernier (16 septembre 2016) au large de Fort-de-France. Dans une yole naviguant sous le pavillon de Sainte-Lucie, ils ont découvert de la chair de tortue et d'oursin blanc. Les deux individus présents à bord de l'embarcation ont été remis à la police.

    75 kilos de chair de tortue et 30 kilos d'oursin saisis sur une yole
Vendredi 16 septembre dernier, l'équipage du semi rigide MACOUBA de la brigade de surveillance navale de la direction régionale garde-côtes des douanes a procédé, au large de Fort-de-France dans les eaux territoriales, au contrôle d'une yole arborant le pavillon de Sainte Lucie.

Une soixantaine de sacs contenant de la chair d'oursin blanc a été retrouvée à bord. "Quatre sacs avec manifestement de la chair de tortue identifiée à partir des ailerons bien reconnaissables de ces animaux marins, mais sans les têtes ni la carapace", indique la préfecture dans un communiqué de presse.

Les pesages des contenus des sacs ont révélé que 75 kilos de chair de tortue et 30 kilos de chair d'oursin étaient transportés par le capitaine et son marin.

Les deux individus ont fait immédiatement l'objet d'une retenue douanière pour avoir commis une fraude qualifiée de délit douanier : en effet, les tortues, quelles que soient leur origine ou leur espèce, sont toutes des animaux en voie de disparition et protégées au titre de la Convention de Washington de 1973 (annexe 1 : il est absolument impossible de les chasser, détenir ou les commercialiser).

Ils ont ensuite été remis à la police. Ils feront prochainement l'objet d'une décision de justice.

Pour la pêche de tortues, la peine encourue est de 75 000€ d'amende, un an d'emprisonnement et la saisie du navire. La pêche ou la commercialisation d'oursins blancs en dehors des périodes autorisées constitue également un délit faisant encourir à ses auteurs jusqu'à 22 500€ d'amende et la saisie du navire.

Karl Lorand