Changer d'île

Action coup de poing lors du rassemblement sur la plage de Fond Larion

Par Cynthia Volget et Aude Sioul -Tidas / RCI.FM / 05/05/2019 - 10:36

Le rassemblement sur la plage de Fond Larion qui s'annonçait bon enfant afin de dénoncer les atteintes sur le littoral et l'accès à la plage, s'est transformé en action coup de poing avec notamment la dégradation de biens mobiliers et la mise au sol, démontage des barrières.

Nous vous l'annoncions dans nos éditions ce dimanche matin, dès 8 h, il y avait un appel à un rassemblement sur la plage de Fond Larion concernant l'atteinte du littoral et l'accès à la plage.

Le rassemblement réunissant près de 200 personnes ( en début de matinée) sur la plage de Fond Larion qui s'annonçait bon enfant afin de dénoncer les atteintes sur le littoral et l'accès à la plage, s'est transformé en action coup de poing avec notamment la dégradation de biens mobiliers et la mise au sol, le démontage des barrières.

degradation

Découvrez le reportage de notre journaliste présente sur les lieux, Aude Sioul Tidas

Pourquoi ce rassemblement ?

Ce rassemblement à l'initiative de l'association écologiste ASSAUPAMAR et du mouvement MOUN d'Olivier Berisson a pour but de dénoncer l'atteinte du littoral et l'accès à la plage qui n'est plus possible pour les usagers en raison des constructions. Il s'agit de rétablir "l'ordre" car il y a un non respect  de la loi du littoral de 1986 concernant les 3 mètres de servitude obligatoire entre les habitations et la mer.

Les explications au micro d'Aude Sioul Tidas, d'Olivier Berisson

Des aménagements non respectueux du littoral

Il y a également la remise en cause de certaines constructions dont par exemple, les systèmes d'évacuation ne sont pas dans le respect du littoral.

Estimant que les pouvoirs publics sont inactifs, cette opération fut menée avec aussi en nuance cette impression de deux poids deux mesures, avec le cas de Monsieur Nomis dont la maison fut détruite au François car il était, selon les autorités, dans l'illégalité. 

Une réunion prévue, le lundi 6 mai

Le Préfet et le Maire de Sainte Luce, doivent se rencontrer au cours d'une réunion ce lundi 6 mai dans la matinée afin d'évoquer cette problématique.

De nouvelles actions à venir

Olivier Berisson et les autres collectifs présents ce matin l'ont annoncé, d'autres actions sont à venir sur d'autres sites de la Martinique où le littoral n'est pas respecté.

 

 

A lire également

Ajouter un commentaire

Restricted HTML

  • Allowed HTML tags: <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Lines and paragraphs break automatically.
  • Web page addresses and email addresses turn into links automatically.