Affaire Lionel Longlade : peine alourdie en appel pour le pilote du bateau

Par 27/05/2021 - 11:25 • Mis à jour le 27/05/2021 - 10:30

Le procès en appel sur les circonstances de la mort de Lionel Longlade s'est ouvert le jeudi 22 avril. Ce gendarme avait été mortellement percuté par un bateau aux Anses d'Arlet en 2017. Six mois de prison ferme avec détention à domicile avait été requis contre le pilote du navire mis en cause. La cour d'appel a rendu sa décision aujourd'hui 27 mai.

    Affaire Lionel Longlade : peine alourdie en appel pour le pilote du bateau

Le baigneur de 27 ans tué accidentellement était alors en vacances en Martinique. L'auteur des faits, condamné en 2020 à 30 mois de prison avec sursis pour homicide involontaire, avait fait appel de la décision. Le procès en appel a débuté fin avril 2021.

La décision de la Cour d’Appel est tombée ce matin jeudi 27 mai. Cette juridiction a été plus sévère que le Tribunal Correctionnel.

Condamné à 6 mois de prison ferme

Le pilote du bateau a finalement été condamné au double de la peine prononcée en première instance. Il écope de 5 ans de prison dont 6 mois fermes sous surveillance électronique à domicile. 

Le bateau a été confisqué et sera vendu, son permis de bateau a été annulé et le condamné a désormais interdiction de le repasser durant 5 ans. 
Depuis le début de cette affaire, le mis en cause a toujours clamé son innocence.

Marc Longlade, le père de Lionel parle au nom de la famille, cette dernière aurait pardonné l'auteur de l'accident mortel. Pour lui, une décision n'est jamais satisfaisante dans des cas d'accidents tels que celui qui les a frappé. 

Notre seul regret est que le jeune homme n'a jamais reconnu que c'était lui : c'est son bateau, mais ce n'est pas lui. Demander pardon ne lui aurait rien coûté et pour nous le processus de deuil aurait été déjà entamé voire terminé. La mère du défunt est bien mal en point, d'ailleurs le jour du délibéré elle ne pouvait pas être présente

 

 

Tags