Altercation sanglante à Saint-Joseph : plus de précisions sur le déroulé des faits

Par • Mis à jour le 02/01/2018 - 18:25

Au total, ce sont 5 personnes qui ont été blessées lors de la violente altercation survenue à la cité Chapelle à Saint-Joseph. Au lendemain (2 janvier 2018) de ce déchaînement de violence, les témoins racontent comment la situation a dégénéré sur fond d'alcool et d'incivilités.

    Altercation sanglante à Saint-Joseph : plus de précisions sur le déroulé des faits

Beaucoup de zones d'ombre subsistent sur ce drame de lendemain de fête. Il était environ 16 heures lundi après-midi lorsque la situation a dégénéré au bâtiment Kali de la cité Chapelle à Saint-Joseph. Plusieurs adolescents étaient réunis au pied de l'immeuble et faisaient éclater des pétards. Au deuxième étage, une famille de six personnes recevaient des proches. Une réunion de famille qui se prolongeaient et où se trouvaient certaines personnes dans un état d'ébriété avancée selon certains témoins.

Ce serait dans ce contexte qu'un pétard aurait atterri sur la bordure du balcon de l'appartement. Des échanges d'insultes ont lieu et quelques bouteilles en verre sont lancées depuis le deuxième étage.

Entre temps, les gendarmes interviennent une première fois pour rappeler les jeunes à l'ordre, car l'usage des pétards est strictement interdit jusqu'au 7 janvier 2018. Suite à cette intervention, les adolescents montent voir les locataires, mais se laissent finalement convaincre par une amie de ne pas envenimer les choses. C'est cette dernière qui sera finalement blessée d'un coup de coutelas dans le dos. Deux autres de ses amis le seront aussi très légèrement. Par chance, c'est le plat du coutelas qui les a touché.

Dans la foulée, d'autres jeunes plus âgés dont certains sont apparentés aux adolescents sont mis au courant de la situation et se rendent sur place. C'est alors qu'ils montent au deuxième étage et fracassent la porte d'entrée de l'appartement et s'y introduisent.

Cette deuxième altercation est suivie de plusieurs coups de feu. Le groupe de jeunes redescend au pied de l'immeuble et là un énorme fracas aurait été entendu par le voisinage.

Deux autres personnes qui étaient présentes dans le logement, ont donc elles été blessées par balle. Il s'agit de deux frères. L'un a été blessé à la tête et se trouve toujours dans une situation critique. L'autre qui est le frère de ce dernier a reçu une balle au niveau des côtes.

D'où viennent cette ou ces armes à feu ? De l'appartement même comme le prétendent certains voisins ou ont elles été apportées par les adolescents ? Qui était le propriétaire du fameux coutelas ? C'est à toutes ces questions que devront répondre les enquêteurs de la section de recherche de Fort-de-France.

...