Arme factice à la main, il commet quatre braquages au Marin

Par 14/12/2021 - 13:06 • Mis à jour le 14/12/2021 - 13:05

Les gendarmes ont interpellé l'homme peu après 9 heures. En une heure, il s'en est pris à quatre personnes.

    Arme factice à la main, il commet quatre braquages au Marin

Un braqueur armé d'une arme factice a semé la panique ce matin au Marin.

En moins d'une heure, le suspect a braqué avec plus ou moins de succès quatre victimes différentes dans différents endroits du bourg.

C'est grâce aux différents signalements des victimes et à l'action populaire conjointe à celle des forces de l'ordre que le jeune homme a pu être interpellé et placé en garde à vue.

"Les faits se sont produits vers 8 h 20 au Marin. Une femme a appelé la gendarmerie pour signaler avoir été braqué par un individu armé", relate de le général William Vaquette, commandant général de la gendarmerie en Martinique.

L'homme l'a poussé au sol et lui a subtilisé 20 euros que la victime venait de retirer du distributeur. "La population a signalé une deuxième victime près du Carrefour Market qui a subi le même mode opératoire. Une troisième victime s'est présentée à la gendarmerie du Marin. Elle s'est battue avec l'individu recherché", raconte le général Vaquette.

C'est après une quatrième agression que le commandant de la brigade du Marin a pu interpeller l'auteur des faits aux environs à 9 h 10.

C'est à ce moment que les gendarmes se sont rendus compte que l'homme, connu de la justice pour des vols à main armée, était porteur d'une arme factice. "Bien entendu, les victimes ne pouvaient se rendre compte de la supercherie", explique le commandant de la gendarmerie.

Tentative de vol à Fort-de-France

Par ailleurs, une tentative de vol à main armée a eu lieu dans le quartier de Trénelle à Fort-de-France. Aux alentours de 11h30, trois hommes armés et cagoulés ont tenté de dérober une moto dans le garage d’un particulier.

Ils sont partis dans le butin. A l’heure actuelle, nous ignorons les raisons de leur fuite précipitée. La police a recueilli les témoignages du propriétaire et des riverains. Une enquête est en cours.

Tags