Attaque à l’arme blanche près des anciens locaux de Charlie Hebdo

Par 25/09/2020 - 07:25
01/01/2020 - 00:00

Deux personnes ont été blessées à l'arme blanche à Paris ce vendredi 25 septembre 2020 dans des circonstances encore indéterminées près des anciens locaux du journal Charlie Hebdo, en plein procès des attentats meurtriers qui l'avaient notamment visé en janvier 2015, a-t-on appris de sources concordantes. Deux suspects ont été interpellés.

    Attaque à l’arme blanche près des anciens locaux de Charlie Hebdo

Deux personnes se trouvaient en "urgence absolue", a précisé la préfecture de police de Paris. Deux suspects ont été interpellés à proximité de la place de la Bastille à Paris et à proximité du métro Richard Lenoir. Ils ont été placés en garde à vue. Les deux victimes, un homme et une femme, sont deux collaborateurs du magazine de France 2 "Cash Investigation", travaillant pour la société de production Premières Lignes.

Un périmètre élargi a été établi autour des anciens locaux de Charlie Hebdo pour un "colis suspect", a ajouté la préfecture.
La BRI a été mobilisée et le laboratoire central de la préfecture se rend sur place, a encore dit la préfecture, invitant à "éviter le secteur".

La rue Nicolas Appert, où se trouvaient les locaux du journal, est bloquée, avec une dizaine de policiers déployés sur place, a constaté une journaliste de l'AFP.

Le Premier ministre Jean Castex a annoncé vendredi qu'il se rendait au centre de crise du ministère de l'Intérieur.

"Un événement grave vient de se produire à Paris. Une attaque par arme blanche a été perpétrée dans le XIe arrondissement, devant l'ancien siège de Charlie Hebdo, faisant quatre blessés, dont semble-t-il, deux dans un état grave. Dans ces conditions, je suis obligé de me rendre au centre de crise à Beauvau pour m'assurer de la réalité de la situation et de son évolution", a souligné le chef de gouvernement, écourtant un déplacement à Pantin (Seine-Saint-Denis).

Des milliers d'élèves, de la crèche au lycée, ont été confinés par précaution dans trois arrondissements du centre de Paris.

"Cinq écoles du XIe arrondissement et toutes les écoles des 3e et 4e arrondissements ont été confinées. Ça représente des milliers d'élèves, de la crèche au lycée. On se met en sécurité. On est en train de fermer les équipements municipaux et les gymnases aussi", a ajouté M. Weil.

Le parquet national antiterroriste (Pnat) a été saisi.

L'enquête de flagrance est ouverte pour "tentative d'assassinat en relation avec une entreprise terroriste" et "association de malfaiteurs terroriste criminelle", a-t-il précisé.

Ajouter un commentaire

Restricted HTML

  • Allowed HTML tags: <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Lines and paragraphs break automatically.
  • Web page addresses and email addresses turn into links automatically.
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.