Bourbon Rhode : un quatrième corps sans vie retrouvé

Par • Mis à jour le 01/10/2019 - 16:48

Un quatrième corps a été retrouvé, ce mardi matin sur la zone où a coulé le navire Bourbon Rhode, ce qui porte à quatre le nombre de morts dans ce naufrage.

    Bourbon Rhode : un quatrième corps sans vie retrouvé

Le bilan humain continue de s'alourdir dans la tragédie du Bourbon Rhode. Alors que deux corps sans vie ont été retrouvés hier (lundi 30 septembre 2019) lors des opérations de recherches, c'est un quatrième corps qui a été retrouvé, ce mardi matin. Une nouvelle découverte qui porte donc le nombre de morts dans ce naufrage à quatre et 7 disparus.

Dès demain, mercredi, la compagnie Bourbon va envoyer un navire afin de rechercher le reste de l'équipage. Ce navire restera durant plusieurs jours sur la zone. 

Les moyens mobilisés pour les recherches.

En ce qui concerne les rescapés, ils ont livré leur récit du naufrage. Un moment apocalyptique pour eux. Toujours selon ces derniers, des marins auraient pu sombrer en même temps que le navire. Le ventôse qui est toujours sur place rentrera avec les rescapés et les corps qui sont majoritairement ukrainien. La date de son retour n'a pas encore été communiquée. Actuellement, 6 bateaux, un avion du NHC, le Ventôse avec son hélicoptère et le Falcon 50 de la Marine Nationale sont toujours sur place afin de poursuivre les recherches.

Une enquête a été ouverte au Luxembourg où est immatriculée la compagnie afin de savoir pourquoi le navire était sur la trajectoire de l'ouragan Lorenzo, alors en catégorie 4 au moment des faits.

Les précisions du Préfet de la Martinique, Franck Robine : 

Ajouter un commentaire

Restricted HTML

  • Allowed HTML tags: <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Lines and paragraphs break automatically.
  • Web page addresses and email addresses turn into links automatically.
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.