Décès à l'oeil bleu en 2017 : Sainte-Anne condamnée pour négligence

Par • Mis à jour le 27/12/2019 - 15:11

La ville de Sainte-Anne a été condamnée pour négligence suite à la mort d'une jeune femme au cap Ferré en août 2017.

    Décès à l'oeil bleu en 2017 : Sainte-Anne condamnée pour négligence
L'oeil bleu à Sainte-Anne

Le tribunal administratif a donné raison à la mère de la jeune femme de 25 ans décédée le 20 août 2017 dans les eaux de l'œil bleu, site du cap Ferré prisé des randonneurs et des photographes. Après le décès de la jeune femme, sa mère avait porté plainte. Elle dénonçait l'absence de signalisation appropriée aux abords du site afin de signaler sa dangerosité. Sa plainte portait également sur le défaut d'information apposée à proximité du lieu ou à l’entrée de ses voies d’accès par le littoral, indiquant la baignade aux risques et périls du visiteur.

La mairie de Sainte-Anne doit verser 6000 euros de dommages et intérêts à la maman de la victime, auxquels s'ajoutent 1000 euros pour les frais d'avocats. Cette décision du tribunal administratif a été rendue voilà deux jours. La municipalité dispose de deux mois pour faire appel.

Maitre Jiovanny William, l'avocat de la mère de la victime, interrogé par Jessica Dantin.

 

Tags

Ajouter un commentaire

Restricted HTML

  • Allowed HTML tags: <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Lines and paragraphs break automatically.
  • Web page addresses and email addresses turn into links automatically.
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.