Des munitions, des bouteilles, des préservatifs : la gare de Carrère souillée par des fêtards

Par 09/01/2021 - 12:29 • Mis à jour le 09/01/2021 - 12:24

Un groupe d'au moins 150 personnes a fait la fête jusqu'à 7 heures du matin sur le parking de la gare routière de Carrère. Les agents et les policiers n'ont pu que constater l'envahissement du lieu et l'état de saleté.

    Des munitions, des bouteilles, des préservatifs : la gare de Carrère souillée par des fêtards

Au sol : des balles à blanc, des préservatifs, des bouteilles de cognac, des traces de stupéfiant et des détritus en tout genre. Voilà le spectacle que l'on pouvait observer tôt ce samedi matin sur le parking de la gare du TCSP de Carrère. Tant de détritus qu'il a fallu dégager une des voies pour permettre aux BHNS de circuler.

balle arme à feu
Plusieurs balles, a priori à blanc, ont été retrouvées sur place. ©RCI Martinique

Durant toute la nuit un groupe de fêtards a occupé les lieux. La barrière de la gare a été endommagée pour permettre son ouverture. Lors d'une patrouille, vers 5 heures du matin, les policiers ont dénombré au moins 150 personnes.

bouteilles gare TCSP carrère
Partout sur le site, des bouteilles, de canettes, des gobelets. ©RCI Martinique

Faute d'effectif, les forces de l'ordre n'ont pu que constater la fête à ciel ouvert. La gare sert également de point de départ aux tirages.

détritus gare routière carrère
Les usagers ont dû naviguer parmi les déchets. ©RCI Martinique

Si les faits ne sont pas nouveaux, les rassemblements s'étaient dissipés avec le confinement puis le couvre-feu. Cependant hier soir, les fêtards étaient particulièrement nombreux de l'aveu des agents et des officiers de police.

Dans les rangs des équipes de Martinique Transport, c'est le ras-le-bol. La rotation de 5 h 30 n'a pas pu partir à cause de la présence des fêtards qui étaient revenus après le passage de la police.

Du côté des policiers, on souhaite que le site soit complètement fermé la nuit pour mettre fin à ces fêtes clandestines. La balle est donc désormais dans le camp de Martinique Transport.

Le reportage d'Adeline Courson :

 

Voyez cette vidéo tournée par les agents qui travaillent sur le site :

 

Tags