Des tags en lien avec l'affaire Kéziah sur la façade du ministère des outre-mer

Par 09/11/2020 - 07:40 • Mis à jour le 09/11/2020 - 07:35

À la veille du procès de Kéziah Nuissier devant le tribunal correctionnel de Fort-de-France, des inscriptions ont été taguées sur l'une des façades du ministère des outre-mer à Paris.

    Des tags en lien avec l'affaire Kéziah sur la façade du ministère des outre-mer

Le procès de Kéziah Nuissier doit avoir lieu aujourd'hui à Fort-de-France et il a aussi des répercussions dans l'Hexagone. Le ministère des Outre-mer à Paris a été tagué ce week-end, avec des références à ce dossier.

Ce n'est pas la première fois que le ministère des outre-mer, situé sur le parcours de nombreuses manifestations, est visé. Le bâtiment a d'ailleurs été largement sécurisé durant le mouvement des gilets jaunes. Cette fois, les inscriptions faites dans la nuit de samedi à dimanche sont bien ciblées. "Justice", "Kéziah", "Gendarmerie coloniale" ont été inscrits. De la peinture rouge a également été jetée sur la façade du bâtiment qui donne sur le boulevard des Invalides.

L'autre entrée, côté  rue Oudinot, est davantage surveillée. Ce lundi matin, tout a été nettoyé. Le ministère a décidé de porter plainte et de laisser l'enquête suivre son cours pour déterminer qui sont les auteurs des ces tags dans un contexte bien déterminé.

Tags