Deux hommes interpellés après le caillassage d'une voiture de gendarmes

Par • Mis à jour le 04/12/2017 - 13:55

Les gendarmes de Trinité ont eu fort à faire samedi soir (2 décembre 2017. Suite au contrôle d'un cyclomotoriste sous l'emprise d'alcool, ils été pris à parti par des passants qui ont caillassé les véhicules de forces de l'ordre dans l'espoir de faire libérer le contrevenant. En vain.

    Deux hommes interpellés après le caillassage d'une voiture de gendarmes

"Les faits qui se sont produits samedi son inadmissibles", s'insurge le colonel François Agostini, commandant de la gendarmerie en Martinique.

C'est en fait suite à la chute du cyclomotoriste alcoolisé que les gendarmes ont été pris à parti. "L'individu s'est rebellé. Il a insulté les gendarmes. Il y a eu ensuite des solidarités malvenues avec un attroupement de jeunes qui prennent fait et cause pour l'individu interpellé. Les gendarmes ont été bousculés et mis en cause. Nous parlons là d'une trentaine d'individus", dénonce le patron des gendarmes.

Au final deux véhicules de gendarmes ont été abîmés dont un qui a eu la vitre brisée. Finalement les forces de l'ordre ont interpellé le cyclomotoriste et un de ses soutiens qui a participé à l'agression des militaires.