Changer d'île

D'où viennent les 36 000 euros découverts dans le coffre-fort de l'AMEP ?

Par Karl Lorand et Jean-Marc Pulvar / RCI.FM / 19/06/2019 - 07:39

Des employés de l'AMEP ont découvert une forte somme en liquide dans le coffre-fort de l'institution. La présence de ces 36 000 euros dont personne ne connaît l'origine soulève bien des questions.

Le bureau du service financier de l’Amep est-il devenu, en l’espace d’un week-end,  la caverne d’Alibaba ?

Il y a quelques jours, c’était un mardi matin, l'agent qui prépare l’établissement à accueillir des épreuves d’examens s’était mis à chercher les brouilleurs de téléphone portable de l’établissement. Une recherche qui s'avère infructueuse. Las, il demande à ouvrir le coffre fort installé à la comptabilité pour vérifier si les brouilleurs ne s'y trouvent pas.

C’est là que cet agent et quelques-uns de ses collègues ont la surprise de découvrir dans ce coffre fort un peu plus de 36000 euros en espèce, comme le stipule le  rapport d’un huissier que les agents avaient sollicité. L’auxiliaire de justice a mis presque 4 heures pour compter et trier cet argent.

Si le contenu du coffre fort a surpris, c’est tout  simplement parce que les convoyeurs de fonds  avaient effectué leur dernière tournée le samedi d’avant. Entre ce samedi là, et le mardi qui a suivi, il n’y a pas eu, selon le personnel, de mouvement d’argents à l’Amep.  Aucune recette de cantine, de paiement de l’école par des parents (effectuée par virement bancaire) ou de dépôt signalé pour un paiement ultérieur n'a été enregistrée. Il ne s'agit pas également de recette d’inscription scolaire pour la prochaine rentrée. Ce n’est pas encore la période. Le seul titulaire de la clé de ce coffre fort n’avait pas non plus d’explication sur la présence de cet argent qui reste encore un mystère.

C’est pourquoi depuis bientôt deux semaines ce sujet alimente les conversations à l’école : Qui a déposé l’argent là ? et au profit de qui? Pour financer quelle opération à l’Amep ?

Il faut dire que 36 000 euros déposés là sans une seule explication, dans un établissement en difficulté financière et pour lequel le tribunal de commerce cherche encore des solutions, c'est intrigant.   

Décidément, comme diraient des employés de la célèbre école de redoute, on n’a pas fini de découvrir des choses bizarres à l’AMEP.

Tags

A lire également

Ajouter un commentaire

Restricted HTML

  • Allowed HTML tags: <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Lines and paragraphs break automatically.
  • Web page addresses and email addresses turn into links automatically.