Gardiens de prison en garde à vue :"Ils sont encore aujourd'hui considérés comme des innocents"

Par • Mis à jour le 24/06/2015 - 15:04

C’est finalement aujourd’hui qu’on devrait en savoir davantage sur les faits reprochés aux deux gardiens de prison qui ont été placés en garde à vue lundi matin. Ils sont soupçonnés d’avoir facilité l’accès d’objets comme des téléphones portables à l’intérieur du centre pénitentiaire.

    Gardiens de prison en garde à vue :"Ils sont encore aujourd'hui considérés comme des innocents"
Deux gardiens du centre pénitentaire de Ducos ont été placés en garde à vue depuis lundi; suite à cette affaire, une organisation syndicale a décidé de s’exprimer."Nos collègues sont placés en garde à vue, il y a une enquête judiciaire, ils sont encore aujourd'hui considérés comme des innocents." a indiqué Patrick Louvouno de FO Pénitentiaire. Il a en revanche complété ses propos en indiquant que. "Si demain les preuves sont jetés et la justice prouve que nos collègues ont fauté il est clair que pour FO la vermine devra être éliminée" . Pour rappel ils sont soupçonnés d’avoir facilité l’accès d’objets comme des téléphones portables à l’intérieur du centre pénitentiaire contre des sommes d'argent.

Audrey Ollon et Jean-Marc Pulvar