Interpellation de Trinité : les derniers éléments de l'enquête

Par • Mis à jour le 30/08/2017 - 07:36

L'altercation entre un gendarme et un mineur en marge du tour des yoles 2017 avait suscité un large débat notamment sur les réseaux sociaux suite à la diffusion d'une vidéo des faits. Grâce aux vidéos des magasins situés à proximité de la scène, les enquêteurs ont pu déterminer les circonstances exactes des faits. La balle est désormais dans le camp du parquet.

    Interpellation de Trinité : les derniers éléments de l'enquête

Les enquêteurs ont décortiqué les vidéos de surveillance des magasins aux alentours et ont pu constater que l'altercation avait démarré bien avant la scène filmée et partagée largement sur les réseaux sociaux.

Selon eux, c'est bien le jeune homme qui aurait d'abord agressé le gendarme mobile en lui portant un coup à la gorge faisant virevolter au passage ses lunettes. Un geste suivi d'un cracha au visage du militaire.

La suite on la connaît puisqu'elle a été filmée et largement diffusée sur les réseaux sociaux (vidéo de l'altercation). Le militaire riposte et maîtrise de façon plutôt musclée le jeune homme qui se serait montré agressif dès son arrivée en refusant d'être fouillé.

On apprend aussi qu'il était déjà connu défavorablement de la justice pour trois faits de violence. Quant au gendarme, il s'en sort avec un traumatisme crânien et plusieurs contusions puisqu'en voulant le plaquer au sol, sa tête a heurté le bitume.

Sous les cris de plusieurs personnes, le jeune a finalement été interpellé. A l'époque des faits, ses parents avaient porté plainte quelques heures plus tard contre le gendarme mobile qui a arrêté leur fils.

Le jeune homme, les militaires et les témoins présents ont tous été auditionnés. Un premier rapport a déjà été transmis la semaine dernière au parquet de Fort-de-France ! A charge maintenant pour l'autorité judiciaire de donner suite à cette affaire.