La série d'incendies volontaires sur des radars routiers se poursuit en Martinique

Par 24/01/2023 - 05:22 • Mis à jour le 24/01/2023 - 05:19

Le radar situé sur la RD7 entre les Trois-Îlets et Rivière-Salée a été détruit hier soir.

    La série d'incendies volontaires sur des radars routiers se poursuit en Martinique

C'est la sixième fois en une semaine qu'un dispositif de contrôle de vitesse est incendié sur le territoire martiniquais. Hier soir, c'est à 20 h 45 que les pompiers ont été appelés pour circonscrire l'embrasement du radar situé au niveau du Domaine de l'Oasis sur la RD7 à la frontière entre Rivière-Salée et les Trois-Îlets.

En une semaine deux radars ont été brûlés au Lamentin, deux au Robert ainsi qu'un à Sainte-Luce. Dès le premier incendie, le préfet a annoncé son intention de porter plainte contre les auteurs de ces actes de malveillance. Pour rappel, les contrevenants risquent jusqu’à 5 ans et 75 000 euros d’amende et jusqu'à 100 000 euros si les faits sont commis en réunion.

Par ailleurs ces actes mettent en danger les automobilistes qui circulent à proximité des radars en feu, mobilisent les pompiers sur des interventions évitables et ont un impact sur la sécurité routière et la gestion des excès de vitesse.

En 2022, dans 50% des accidents mortels survenus sur les routes de Martinique, une vitesse excessive était en cause.

Tags