La tension persiste aux alentours de l'Aéroport Aimé Césaire ce samedi 29 février

Par • Mis à jour le 29/02/2020 - 20:49

La tension continue ce samedi 29 février 2020 au soir, dans la zone de l'aéroport Aimé Césaire au Lamentin. Dernier épisode en date, des activistes mobilisés tout l'après-midi pour exiger des contrôles sanitaires de passagers bloquent un bus sur la Route Nationale 5.

    La tension persiste aux alentours de l'Aéroport Aimé Césaire ce samedi 29 février

L'autobus avec des touristes arrivés ce soir samedi 29 février en Martinique afin d'embarquer pour une croisière est à l'arrêt sur l'une des voies de la Nationale 5,  entre les deux stations services de l'Aéroport. Au moins, un pneu de ce bus est à plat, et devant le véhicule se trouvent divers objets dont un chariot. 

Les activistes qui manifestent depuis l'après-midi aux abords de l'aéroport et dans l'aérogare sont de part et d'autre de la voie, particulièrement embouteillée dans les deux sens.  

Ils exigent des mesures sanitaires strictes comme le port d'un masque pour ces visiteurs arrivant de plusieurs pays. Ils estiment que les autorités locales n'en font pas assez pour protéger la  population martiniquaise, face au risque de coronavirus. 

Après deux bonnes heures de tensions, les touristes allemands arrivés de Paris ont pu sortir du bus immobilisé et ont regagné l'aérogare à pied sous bonne escorte. Afin de tenir les activistes à distance, les forces de l'ordre ont fait usage de gaz lacrymogène. 

Ajouter un commentaire

Restricted HTML

  • Allowed HTML tags: <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Lines and paragraphs break automatically.
  • Web page addresses and email addresses turn into links automatically.
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.