Le commerçant agressé par arme à feu au centre-ville de Fort-de-France est décédé

Par 06/07/2020 - 13:04
01/01/2020 - 00:00

L'homme de 49 ans qui a été agressé par arme à feu au centre-ville de Fort-de-France est finalement décédé.

    Le commerçant agressé par arme à feu au centre-ville de Fort-de-France est décédé

Selon nos informations, l'homme qui a été la cible de plusieurs coups de feu dans un bazar de Fort-de-France est finalement décédé. Touché par deux balles dont une à l'abdomen, son état était très préoccupant lors de son transfert vers le CHU de la Martinique.

Il avait dû être réanimé par les services de secours lors de sa prise en charge. Son décès avait même été évoqué par des sources directes après un premier arrêt cardiaque.

Meurtre à deux pas de la mairie

Les faits qui ont conduit à la mort de ce commerçant chinois de 49 ans se sont produit à 9 h 26 ce lundi matin. Deux hommes casqués ont fait irruption dans son magasin au numéro 90 de la rue de la République, juste en face de l'hôtel de ville de Fort-de-France et ont directement ouvert le feu sur lui.

Selon des témoins, au moins quatre coups de feu ont été tirés par les malfaiteurs. Arrivés de la rue Moreau de Jonnes, ils sont repartis à scooter par le même chemin.

Ils sont désormais activement recherchés par les officiers de la police judiciaire. C'est ce service de police qui a été chargé de faire la lumière sur ces faits d'une violence rare dans cette partie de la ville. S'agit-il d'un régèlement de compte ou d'un vol à main armée qui a mal tourné ?

Ecoutez ces témoignages recueillis à proximité de la scène du crime par Clara Vincent :

Tags

Ajouter un commentaire

Restricted HTML

  • Allowed HTML tags: <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Lines and paragraphs break automatically.
  • Web page addresses and email addresses turn into links automatically.
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.