Le gouvernement renforce les effectifs de la police avec huit nouveaux membres

Par • Mis à jour le 13/02/2020 - 16:43

Quatre officiers de police judiciaire et quatre personnels déjà habilités au sein de la BAC (Brigade Anti-Criminalité), arriveront en mars prochain pour gonfler les rangs de la police nationale en Martinique. Une décision prise pour lutter contre la délinquance et la prolifération des armes sur le territoire.

    Le gouvernement renforce les effectifs de la police avec huit nouveaux membres

Christophe Castaner (ministre de l’Intérieur) et Annick Girardin (ministre des Outre-mer), ont annoncé l’arrivée prochaine de personnel supplémentaire au sein des effectifs de la police nationale en Martinique. Dès le mois de mars 2020, 4 officiers de police judiciaire et 4 personnels déjà habilités au sein de la BAC  viendront développer les capacités spécifiques de la police nationale permettant de faire face à cette utilisation croissante des armes sur ce territoire. 

« Ces renforts supplémentaires viendront appuyer les 686 policiers et 688 gendarmes sur place qui agissent déjà en faveur de la protection des habitants de Martinique. Il n'y a pas de fatalité à l'insécurité dans ce territoire, ni dans aucun autre », explique la ministres des Outre-mer.

Des moyens supplémentaires

Ces effectifs supplémentaires viennent s'ajouter au renfort de 49 effectifs de police et de 10 militaires de la gendarmerie nationale réalisé depuis 2016. Ces moyens supplémentaires annoncés par les ministres s’inscrivent dans un ensemble de mesures pour la sécurité des Martiniquais :
- la livraison du nouvel hôtel de police à Fort-de-France prévue dans les prochains mois, pour un coût total estimé à 35,5 millions d’euros. 
- la relance du "plan armes", qui a permis d’augmenter de 20% le nombre d’armes saisies en 2019, et "qui restera une priorité pour les services de l'Etat en 2020" (selon le ministère de l’intérieur).
- la sanctuarisation de la présence d’un escadron de gendarmerie mobile en Martinique

« La sécurité Outre-mer est une priorité de mon action, avec Laurent Nuñez. Nous ne laisserons pas la violence s’installer. Nous ne baisserons pas les bras », déclare le ministre de l'Intérieur.

Ajouter un commentaire

Restricted HTML

  • Allowed HTML tags: <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Lines and paragraphs break automatically.
  • Web page addresses and email addresses turn into links automatically.
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.