Le réseau Mozaïk à l'arrêt après une agression au coutelas

Par • Mis à jour le 18/02/2018 - 09:39

Pas de bus ce dimanche (18 février 2018) sur le territoire de la Cacem. Selon la CFTU, l'agression d'un conducteur du réseau a conduit les autres chauffeurs à exercer leur droit de retrait.

    Le réseau Mozaïk à l'arrêt après une agression au coutelas

Aucun bus ne circule sur le réseau de la Cacem (Fort-de-France, Schoelcher, Lamentin, Saint-Joseph) ce dimanche matin. Les chauffeurs n'ont pas pris le volant après l'agression à l'arme blanche d'un conducteur. Les faits se sont produits samedi (17 février 2018) sur la ligne 11 (Clémenceau-Jambette). Après avoir menacé le conducteur une première fois, un homme s'est présenté quelques minutes plus tard dans le bus armé d'un coutelas. Selon nos informations, cet usager aurait déjà eu un comportement agressif envers le même chauffeur.

Suite à ces faits, l'ensemble des conducteurs du réseau (CFTU, co-traitants, sous-traitants) ont fait valoir leur droit de retrait aujourd'hui.

La CFTU a annoncé l'arrêt complet de ses lignes sur sa page Facebook : "Le réseau Mozaïk est a l’arrêt en raison d'une agression à l'arme blanche sur un conducteur. Veuillez nous excuser pour la gêne occasionnée. Nous ne manquerons pas de revenir vers vous dès un retour à la normale."

MAJ :  Les bus ne rouleront pas lundi matin (19 février 2018). Les représentants du personnel ont prévu de faire le point demain matin avec les salariés pour décider de la suite à donner au mouvement. Ils veulent également être informés des  suites judiciaires qui seront données à cette agression.