Les feux tricolores du TCSP sont les cibles d'actes de vandalisme répétés

Par 02/12/2020 - 07:50
01/01/2020 - 00:00

La CTM a déjà dépensé 30 000 euros pour réparer les feux de l'échangeur de la Lézarde. Ils sont depuis plusieurs mois, la cible d'actes de vandalisme. Au niveau du pont de Californie, un des feux s'est carrément retrouvé au sol.

    Les feux tricolores du TCSP sont les cibles d'actes de vandalisme répétés
Ici gît un feu tricolore du TCSP au niveau de l'échangeur de Californie. ©JD/RCI Martinique

Les automobilistes et les usagers de l'autoroute l'ont certainement constaté. Aux intersections du pont de la Lézarde certains feux de signalisation sont actuellement défectueux.

A quelques kilomètres de là, sur le pont de Californie, c'est un feu tricolore qui est cette fois tombé au sol.

Ces intersections et ces feux se trouvent sur le passage des BHNS avec lesquels la cohabitation est encore parfois difficile.

La collectivité territoriale de Martinique qui a en charge l'entretien de ces équipements hors agglomération, suit ces deux dossiers de près.

Des dégradations qui engendrent un coût qui oscille déjà entre 25 000 euros et 30 000 euros. Elles nécessitent notamment le remplacement et la réparation de certains équipements qui doivent être commandés hors de la Martinique. "Il y a les supports des feux, les feux eux-mêmes et des capteurs qui permettent la gestion du trafic", détaille Jean-Daniel Dubousquet, chef de service de la gestion des routes du centre pour la CTM.

Plainte contre X

La cause de ces dégâts techniques est aussi étudiée. Concernant l'échangeur de la Lézarde, les services de la collectivité soupçonnent des actes de vandalisme. "Ces dégradations sont récurrentes depuis quelques mois", explique Jean-Daniel Dubousquet. "Après chaque réparation, on constate encore des actes de destruction sur ces feux", déplore-t-il.

"La CTM a décidé de porter plainte contre X au regard des dégradations relativement importantes", ajoute Jean-Daniel Dubousquet.

Les flux des véhicules sur ces deux carrefours sont d'ailleurs scrutés de près par la CTM. Les services de la collectivité pourraient être amenés à réajuster les temps de passage au niveau des feux compte tenu de l'évolution du trafic sur ces zones après des travaux effectués non loin.

"Actuellement, on observe la circulation plusieurs fois dans la semaine. Pour Californie, il faut prendre en compte la réouverture de la RN9 ou encore le changement de sens de circulation de la Jambette", estime le chef de service de la gestion des routes du centre.

Pour l'heure, les automobilistes doivent rester vigilants et attentifs en attendant le remplacement du matériel cassé.

Tags