Les gendarmes enquêtent sur une accusation d'agression sexuelle lors d'un rassemblement du SNU

Par 21/06/2022 - 13:00 • Mis à jour le 21/06/2022 - 12:47

C'est dans le cadre d'un rassemblement du Service National Universel au Vauclin qu'un éducateur aurait agressé sexuellement une mineure.

    Les gendarmes enquêtent sur une accusation d'agression sexuelle lors d'un rassemblement du SNU

Le sujet est très sensible. Pour l'heure, rares sont ceux qui souhaitent s’épancher sur les faits. Selon nos informations, c'est dans le cadre de ce Service National Universel, qui se déroule sous l’égide du ministère de l’éducation nationale et de la jeunesse que cette agression sur mineure s'est produite.

Hier soir, les responsables de l'organisation ont été alertés par une jeune fille âgée de moins de 16 ans. Elle leur a confié avoir été agressée sexuellement par l'un des éducateurs. Une agression qui remonterait à plusieurs jours.

Informés, les gendarmes auraient emmené l'éducateur afin d'entendre sa version des faits. Le parquet a été informé de la situation et une enquête est en cours.

Le Rectorat, qui participe également à l'organisation de l'évènement, a très vite réagit en activant dès hier soir une cellule psychologique.

Les parents des jeunes volontaires ont été informés. Certains auraient d’ores et déjà retiré leurs enfants de la structure vauclinoise.

85 jeunes sont réunis pour 2 semaines, dans un lieu unique, à l’UCPA du Vauclin, pour un séjour de cohésion. En France plus de 17 000 jeunes participent à ce SNU. En Martinique, une nouvelle session doit se tenir à Bellefontaine dans les prochains jours.

Tags