Lutte contre l'insécurité routière : une dizaine de deux roues détruits

Par • Mis à jour le 01/02/2018 - 12:39

Engagé contre l'insécurité routière, le préfet de Martinique, Franck Robine poursuit sa campagne sur le sujet. Après le durcissement du barème de retrait de points du permis, le représentant de l'état s'attaque aux deux roues. Une opération de destruction de véhicules saisis était organisée ce jeudi matin (1er février 2018).

    Lutte contre l'insécurité routière : une dizaine de deux roues détruits

Opération de communication choc de la préfecture. Le préfet de Martinique, Franck Robine et le procureur de la République, Renaud Gaudeul ont orchestré la destruction d'une dizaine de véhicules deux roues saisis lors de contrôles routiers.

Ces véhicules dits de catégorie 3, sont estimés à une valeur inférieure à 765 euros. Ils sont mis en fourrière pour 10 jours en cas de saisi par les autorités. Si il n'est pas réclamé au delà de ce délai, le véhicule est considéré comme abandonné et peut être livré à la destruction.

Avec 12 morts sur les 29 enregistrés sur nos routes en 2017, les deux roues sont particulièrement dans le viseur des autorités. Cette destruction de scooters placés en fourrière se veut être un signe fort envoyé par les autorités.