Mort suspecte au Vauclin : le corps découvert par la mère de la victime

Par • Mis à jour le 26/12/2017 - 12:05

C'est la mère de Hugues Marguerite qui a découvert le corps de son fils. L'homme de 55 ans a été retrouvé mort à son domicile. Il présentait de nombreuses blessures à l'arme blanche.

    Mort suspecte au Vauclin : le corps découvert par la mère de la victime

Qu'est-il arrivé à Hugues Marguerite dit Ayoko ? Cet homme de 55 ans, bien connu dans le bourg du Vauclin et notamment au quartier Petite Ravine où il résidait, a été retrouvé mort baignant dans son sang.

Prévenus lundi après-midi, les secours n'ont pu que constater le décès de ce père de famille. Il présentait de multiples blessures sur le corps. Des blessures provoquées par une arme blanche.

C'est la mère de la victime qui a découvert le cadavre de son fils. Selon des proches de la victime, la fille d'Hugues Marguerite aurait tenté de lui rendre visite dans la journée de lundi. La compagne du quinquagénaire l'aurait alors informé que son père était sorti. Inquiète de ne pas voir son fils en ce jour de noël et connaissant les antécédents psychiatriques de sa compagne, la mère s'est rendu au domicile. Sur place, elle a constaté que la maison était fermée à l'aide d'un fil de fer à l'inverse des habitudes de la victime. Inquiète, elle a pénétré dans la maison faite de tôle et de bois. C'est là qu'elle n'a pu que constater le décès de son fils.

Concernant l'enquête, les gendarmes de la section de recherche de Fort-de-France sont sur place. Accompagnés des agents de l'identification criminelle, ils examinent les lieux du drame. Selon nos informations, une femme, la compagne de l'homme, a été interpellée par les gendarmes, lundi en fin d'après-midi à proximité du parcours santé du Vauclin. Elle a été entendue hier soir sous le régime de la garde vue.

...

Le reportage de Cédric Catan :