Nouvelle nuit de violences et de pillages en Martinique

Par 26/11/2021 - 03:17 • Mis à jour le 26/11/2021 - 03:09

Malgré le couvre-feu décrété par les autorités à 19h, les forces de l'ordre ont passé une partie de la nuit à subir les assauts de bandes armées. A Fort-de-France, Schoelcher, Ducos, Case-Pilote ou encore Saint-Pierre, les affrontements ont été particulièrement violents.

    Nouvelle nuit de violences et de pillages en Martinique

Quatrième nuit de violences et d'affrontements pour les forces de l'ordre en Martinique, en marge de la grève générale. La situation est toujours particulièrement tendue à Sainte-Thérèse à Fort-de-France. Les policiers et les gendarmes mobiles ont subi une nouvelle fois des tirs à balles réelles, le quartier témoigne de la violence des affrontements. Plusieurs magasins et enseignes ont été la cible de pilleurs, notamment le magasin Auchan situé à l'entrée du quartier Dillon. Les malfaiteurs ont littéralement vidé le supermarché. D'autres enseignes aux alentours ont aussi été vandalisées, Burger King ou encore Ecomax. 

Dillon

A Schoelcher, quartiers Batelière mais aussi Ozanam, des bandes de jeunes armés ont aussi affronté les gendarmes une partie de la nuit. Tirs à balles réelles, jets de pierre et riposte de tirs de gaz lacrymogène et de flashball ont été constatés dès 22h hier soir. 

Plusieurs communes de Martinique ont vu les gendarmes faire évacuer des barrages où des malfrats rackettaient les automobilistes. Mais les nombreuses carcasses de voitures encore fumantes témoignent de la violence des affrontements avec les forces de l’ordre. À Case-Pilote, à Sainte-Pierre ou encore à Ducos, les gendarmes ont du intervenir à de nombreuses reprises. 

Plus d'infos à venir au cours de la matinée. 

Tags