Pillages, tirs sur les forces de l'ordre, barrages enflammés sur les routes : début de nuit agité en Martinique

Par 24/11/2021 - 23:39 • Mis à jour le 24/11/2021 - 23:34

Les scènes de violence se multiplient en Martinique ce mercredi soir. Plusieurs commerces ont été la cible de pillage et des barrages enflammés empêchent la circulation sur de nombreux axes.

    Pillages, tirs sur les forces de l'ordre, barrages enflammés sur les routes : début de nuit agité en Martinique

La Martinique connaît un début de nuit émaillé de violences dans plusieurs communes de l'île. Ce soir, comme depuis lundi, des coups de feu ont été entendu à Sainte-Thérèse où les forces de l'ordre ripostent à l'aide de gaz lacrymogène et de grenades assourdissantes.

Ailleurs, les incendies volontaires et les scènes de pillage se multiplient. Le Carrefour Market du centre commercial Kréolis au Robert a été totalement détruit par les flammes.

La boutique Orange, toujours au Robert aurait été forcée à la masse et cambriolée par une bande pillard. Toujours au Robert, un point jeu de la Française des Jeux a été dévalisé.

De plus, un barrage enflammé a été érigé en début de soirée au niveau du rond point du Mc Donald du Robert.

À Carrère, c'est le parc de voiture aux enchères qui a été incendié. Au Saint-Esprit, un incendie a été allumé dans des poubelles à proximité du marché.

Enfin, on dénombre plus d'une vingtaine de barrages en feu sur les routes de Martinique. À Sainte-Marie, au Robert, à Rivière-Salée (bourg), à Carrère, au rond point de Poirier à Rivière-Pilote, à Choco Choisy à Saint-Joseph, à Chateauboeuf dans le rond point qui permet d'accéder à l'hôpital Pierre Zobda Quitman, à la croisée de la route de Redoute et de Ravine Vilaine, à Ducos au niveau de la cité la Marie, à Jeanne d'Arc au Lamentin et un barrage sur la RN2 au niveau du bourg de Case-Pilote.

Bien entendu les barrages de Mahault, de Brasserie Lorraine ou encore du Marin sont encore en place cette nuit.

Des barrages qui ont empêché l'intervention des pompiers sur plusieurs sites. Des interventions risquées en raison des caillassages réguliers dont font l'objet les soldats du feu.

Tags