Pompier volontaire agressée : "il faudrait que la population pense à nous protéger"

Par Lola-Jeanne Cloquell et Jessica Dantin 21/04/2021 - 18:00
01/01/2020 - 00:00
Martinique

La femme pompier agressée la semaine dernière, alors qu'elle portait secours à un motard, s'est confiée à RCI Martinique sur les circonstances de l'agression, et sur ses répercussions. Elle appelle également la population à prendre soin de ceux qui se dédient à leur porter assistance.

    Pompier volontaire agressée : "il faudrait que la population pense à nous protéger"

"Il m'a pourchassée"

Un retournement de situation qui choque profondément cette femme, elle qui fête pourtant cette année ses 20 ans en tant que pompier volontaire :

On lui a enlevé son casque, j'ai remis le casque à sa compagne. Il s'est levé, il était énervé et il a dit qu'il allait me donner des coups de casque. Moi j'étais déjà en retrait, et quand j'ai commencé à courir, il m'a pourchassée. J'ai alors heurté un banc et j'ai chuté

"Je ne pourrai pas reprendre mon métier de sapeur-pompier en opérationnel"

La secouriste a ainsi dû être opérée d'une fracture du coude, et deux broches lui ont été posées. Et sa convalescence débute à peine : 

J'ai commencé à faire de la rééducation, mais je ne sais pas comment je serai à l'avenir

Et la blessure provoquée par cette chute grave est telle qu'elle impacte sa vocation, et son avenir professionnel, elle qui avait pourtant choisi de porter secours à son prochain :

Je ne pourrai pas reprendre mon métier de sapeur-pompier en opérationnel : je ne pourrai plus porter de charge lourde. Donc je serai pompier au standard. C'est une nouvelle qui a été très difficile pour moi, car cela fait près de 20 ans que j'exerce mon activité de sapeur-pompier, et je n'aurais jamais pensé que j'aurais été agressée au point d'être atteinte physiquement

Un appel à la population

La secouriste aguerrie, qui a porté plainte contre son agresseur, lance un appel à la population qu'elle s'est engagée à protéger :

Les pompiers sont là pour porter secours, donc il faudrait que la population pense à nous protéger. La majorité des sapeurs-pompiers sont des volontaires, nous sommes également salariés autre part et c'est du temps que nous consacrons à la population

Tags