Rififi entre policiers et gendarmes

Par • Mis à jour le 10/02/2016 - 13:28

Quelques jours après la difficile interpellation de plusieurs braqueurs présumés (3 policiers ont été blessés au cours de l'opération), l'incompréhension demeure du côté du syndicat Alliance Police Nationale. En effet, les deux suspects ont été transférés à la section de recherches de la gendarmerie dans la foulée; le secrétaire départemental adjoint de Martinique Alliance Police Nationale dénonce la décision de confier l'enquête aux gendarmes.

    Rififi entre policiers et gendarmes
Trois policiers ont été blessés lors d’une interpellation difficile d’une bande de braqueurs présumés dans la nuit du lundi au mardi gras à Fort de France… Ces individus étaient activement recherchés par les gendarmes pour une série de vols à main armée, au moins 5 … Les gendarmes ont demandé à récupérer l’enquête, ce qu’ils ont obtenu !

Les deux suspects ont été transférés à la section de recherche de la gendarmerie dans la foulée. Le fait de confier l’enquête aux gendarmes est dénoncée par le syndicat Martinique Alliance Police Nationale qui ne comprend pas cette décision. "Comme il y a deux tentatives d'homicide sur des fonctionnaires de police normalement l'affaire devait revenir à la police mais comme il y a eu des braquages en série dans le secteur gendarmes, ces derniers ont réclamé tout de suite et le procureur leur a donné l'affaire... Cela a toujours été comme ça avec certains procureurs. Je ne voulais pas faire de polémique.... mais il y en a marre" , a déploré Louisy Berté, le secrétaire départemental adjoint de Martinique Alliance Police Nationale.

Visiblement les tensions entre policiers et gendarmes ne sont pas prêtes de s’apaiser…

Audrey Ollon et Pascale Lavenaire