Suicides en série : "Nous sommes tristes de cela"

Par • Mis à jour le 19/11/2014 - 10:00

Les questions se bousculent après la série de suicides qui s’est produite en Martinique. Le dernier en date remonte à mardi matin aux alentours de 5 heures. Un patient de l’hôpital Pierre Zobda Quitman s'est défenestré.

    Suicides en série : "Nous sommes tristes de cela"
Le patient qui était hospitalisé au service diabétologie s’est jeté de sa chambre, située au 4 ème étage et n'a pas survécu. C’est le deuxième cas de défenestration en 4 jours à l’hôpital Pierre Zobda Quitman. Samedi matin, un autre patient âgé de 84 ans est décédé des suites de ses blessures après s’être jeté - lui aussi - dans le vide. Avant cela, ces dernières semaines, deux personnes se sont pendues et une jeune femme s’est tirée une balle dans la tête (ce sont les faits divers dont nous avons eu connaissance.) {{{"Est-ce qu'il y a un lien entre ces deux événements? ce n'est pas certain." }}} Le professeur Louis Jehel, chef de service de psychiatrie et psychologie médicale au {{CHUM}} ({{C}}entre {{H}}ospitalier {{U}}niversitaire de la {{M}}artinique) réagit ci - après à certains de ces drames qui se sont déroulés à l’hôpital. Plusieurs suicides ont eu lieu ces dernières semaines. Il y a bien un créneau dans l’année où ces tragédies se concentrent. C’est ce que nous a confirmé ci-après le professeur Louis Jehel. {{{"Il y a une cohérence à ce que les morts surviennent davantage à l'hôpital"}}} Le suicide est naturellement plus fréquent chez les personnes hospitalisées, le professeur Louis Jehel nous explique pourquoi :

Ajouter un commentaire

Restricted HTML

  • Allowed HTML tags: <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Lines and paragraphs break automatically.
  • Web page addresses and email addresses turn into links automatically.
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.