Tensions à Anse Couleuvre : "si nous sommes en phase sur le fond, nous en déplorons la forme"

Par 03/01/2021 - 13:29
01/01/2020 - 00:00

Le maire du Prêcheur, Marcellin Nadeau, s'est réuni ce matin dimanche 3 janvier avec d'autres collaborateurs et collègues du conseil municipal à propos des tensions qui ont eu lieu hier sur la plage de l'Anse Couleuvre. Des militants Rouge vert noir campaient sur la plage et une altercation avec des touristes a eu lieu. Si le maire de la commune soutient le fond de la revendication des campeurs, il déplore la forme qu'a pris cette action.

    Tensions à Anse Couleuvre : "si nous sommes en phase sur le fond, nous en déplorons la forme"

Un groupe de militants Rouge vert noir campait sur la plage de l’Anse Couleuvre au Prêcheur depuis le 31 décembre, alors qu'il s'agit d'une activité interdite.

Hier samedi 2 janvier, ils ont pris à parti des touristes venus sur la plage et ont jeté leurs affaires à l’eau. La gendarmerie s’est rendue sur place pour dialoguer et n’a pas délogé les campeurs. Les touristes, eux, n’ont pas souhaité porter plainte mais sont partis.

Le maire de la commune, Marcellin Nadeau, est également allé à la rencontre de ce groupe de militants avec des élus et des collaborateurs.

"Ces campeurs nous ont expliqué qu'ils tenaient à manifester leur opposition aux décisions préfectorales et gouvernementales concernant le Covid. Et je suis entièrement d'accord avec eux. Ce sont des mesures incohérentes : on ne peut pas favoriser l'entrée massive de touristes en Martinique en restreignant à ce point les libertés des personnes vivant en Martinique", explique le maire du Prêcheur. 

En revanche, le maire se positionne contre la forme de l'action entreprise par les militants.

"Mais si nous sommes en phase sur le fond, nous déplorons la forme qu'a pris cette action. Car d'une part nous n'acceptons aucune forme de privatisation de portions du littoral, d'où qu'elle vienne. D'autre part, nous refusons le principe d'ethnicisation de l'accès au bien commun de l'humanité, et troisièmement nous rappelons que le camping est interdit sur l'ensemble du littoral prêchotin", affirme-t-il.