Trafic de drogues : Cinq personnes interpellées dont le chauffeur du Q5

Par 13/09/2016 - 13:44 • Mis à jour le 13/09/2016 - 13:44

La course poursuite entre les gendarmes et un présumé trafiquant qui s'était achevée dans une clôture d'un lotissement de Ducos, le 31 août dernier, a révélé un trafic bien organisé. Outre deux mules, des femmes, et deux intermédiaires, l'organisateur du réseau, un Martiniquais de 40 ans, a été arrêté. C'est lui qui conduisait l'Audi Q5 poursuivie par les gendarmes. L'homme a déjà eu affaire à la justice et menait grand train de vie.

    Trafic de drogues : Cinq personnes interpellées dont le chauffeur du Q5
La course poursuite entre les motards de la gendarmerie et un trafiquant présumé s'était achevée le 31 août dernier dans la clôture d'une maison au lotissement Canal à Ducos. Le conducteur avait pris la fuite mais les gendarmes avaient pu mettre la main sur une femme présente dans le véhicule. Trois kilos de cocaïne avaient aussi été retrouvés par les forces de l'ordre.

La passagère du véhicule était en fait une mule venue en Martinique avec une copine. Âgées de 23 et 21 ans, ces jeunes femmes élèves aides soignantes ont voyagé tout frais payé et dépensé sans compter pendant une semaine. Elles devaient repartir pour Paris avec de la cocaïne dans leur bagage.

Les passeuses ont toutes les deux été arrêtées et placées sous contrôle judiciaire avant d'être remises en liberté.

Dans cette affaire, il y a également un intermédiaire, un rabatteur âgé de 28 ans habitant la région parisienne, lui aussi interpellé et incarcéré au centre pénitentiaire de Ducos. C’est lui qui avait recruté les deux jeunes femmes.

Champagne et cocaïne

Et parmi les maillons de cette chaîne il y a bien sûr le trafiquant. Il s'agit en fait du conducteur interpellé jeudi dernier (8 septembre 2016) après avoir pris la fuite. Ce martiniquais de 40 ans qui vit en banlieue parisienne, fait régulièrement le va-et-vient entre l’Hexagone et la Martinique à vide bien sûr. Il dit travailler dans le négoce de voiture. Ce qui est également une couverture bien évidemment.

L'homme aime la fête. Il est de toutes les soirées et il a le champagne facile, relatent des sources proches de l'enquête. Le foyalais dispose de chambres d’hôtels dans de nombreux établissements de l’île. Lors des perquisitions dans ces chambres, les gendarmes ont retrouvé plusieurs sachets de cocaïne.

Le trafiquant loue aussi une maison au Robert sous un faux nom. Cette habitation aussi a été perquisitionnée. Au total, 5 kilos de cocaïne et 12 kilos de résine de cannabis ont été récupérés par les gendarmes. À noter que le quadragénaire a déjà fait de la prison dans l’Hexagone. Il a notamment été condamné pour de multiples braquages. Ce père de famille de 3 enfants devait comparaître lundi soir (12 septembre 2016) devant un magistrat qui devait lui signifier sa mise en examen.

Karl Lorand et Sandrine Huillet