Un nouveau fait divers tragique

Par • Mis à jour le 15/10/2015 - 14:54

Un jeune homme de 26 ans a été abattu mercredi 14 octobre après-midi à Fort-de-France, en plein mouvement de grève des policiers.

    Un nouveau fait divers tragique
La police explore toutes les pistes après le meurtre d’un jeune homme de 26 ans hier après-midi vers 15 heures 30 à Montgérald.
La victime a été touchée par deux tirs de gros calibre. Les secours n’ont rien pu faire pour le sauver. Il était connu défavorablement des services de justice.

Un drame qui intervient en plein mouvement de contestation des policiers, pour dénoncer le manque de moyens chronique auquel ils sont confrontés. Ils manifestaient leur colère et leur ras-le-bol devant le Palais de Justice de Fort-de-France ! Une quarantaine de fonctionnaires avaient répondu à l'appel national de plusieurs syndicats à se mobiliser après l'attaque subie le 5 octobre dernier par un de leur collègue de la BAC de Saint-Denis.

Les forces de l’ordre ont aussi dénoncé une fois encore « le laxisme de la justice qui consiste à remettre en liberté une personne mise en cause que les forces de l’ordre auraient eu beaucoup de mal à appréhender ».

La réponse de Florence Otthofer, Juge d’Application des Peines en Martinique ne s’est pas faite attendre : « C’est un peu caricatural. La preuve en est que la prison de Ducos est pleine à craquer. Cela montre bien que malgré le manque de place il y a encore des gens qui vont en prison, sinon, nous arrêterions. Il y a des comparutions immédiates les lundi, mercredi et vendredi, des peines sévères qui sont prononcées. Je crois que le laxisme que l’on prête aux Juges ne s’applique surement pas en Martinique. Il nous faut plus de moyens, je crois effectivement que nous avons besoin de renfort au niveau de la police, il faut des effectifs au tribunal. Comme cela, nous pourrons travailler ensemble pour la sécurité de nos concitoyens ».

Xavier Chevalier