Un nouvel acte de torture et une bagarre à la prison de Ducos

Par 16/08/2016 - 18:55 • Mis à jour le 16/08/2016 - 18:55

Une bagarre a éclaté dans une cour de promenade ce week-end (15 août 2016) à la prison de Ducos. Il s'agit en fait d'un règlement de compte après qu'un détenu a été torturé la veille. La direction de la prison, le parquet et les gendarmes ont été alertés et une enquête a été ouverte. Les surveillants dénoncent une nouvelle la surpopulation carcérale qui pèse sur le centre pénitentiaire.

    Un nouvel acte de torture et une bagarre à la prison de Ducos
De nouveaux actes de barbaries se sont produits dans la nuit de dimanche à lundi au centre pénitentiaire de Ducos. Un détenu vulnérable a été mollesté par d'autres détenus.

Les gardiens n'ont été mis au courant de la chose que suite à une bagarre qui a éclaté dans une cour de promenade le lundi matin. "Au cours de l'enquête nous avons appris que cette bagarre était un règlement de compte entre détenus lié à des actes de torture qu'aurait subi durant la nuit un détenu vulnérable puisque d'autres détenus l'ont entendu crier et pleurer", raconte Patrick Louvounou, délégué Outre-mer syndicat FO pénitentiaire.

La direction de la prison, la gendarmerie et le parquet ont été alertés. Une cellule d'investigation a été mise en place pour empêcher la disparition des preuves et les pressions sur le détenu vulnérable.

Ce nouveau cas de torture est pour le syndicat FO pénitentiaire un symptôme de la surpopulation carcérale. Il y a à peine moins d'un mois un détenu avait été grièvement blessé à l'oeil lors d'actes de barbaries.

Karl Lorand et Florin Hossu