Un policier de la PAF soupçonné de trafic de stupéfiants

Par • Mis à jour le 24/08/2016 - 20:08

Un policier de la Police aux Frontières (PAF) a été interpellé ce mercredi matin (24 août 2016) à l'aéroport Aimé Césaire du Lamentin par les agents de l'Office central pour la répression du trafic illicite des stupéfiants. L'homme a été placé en garde à vue dans le cadre d'une enquête concernant l'arrestation à Orly d'un individu en possession de 30 kilos de cocaïne.

    Un policier de la PAF soupçonné de trafic de stupéfiants
Tout a commencé mercredi dernier (17 août 2016) à l'aéroport de Paris Orly. Les douaniers interpellent un individu en possession d'une trentaine de kilos de cocaïne. Au cours des investigations, le mis en cause donne quelques indications et des noms.

Le temps de remonter les informations vers la Martinique, un dispositif d'enquête se met en place. Les filatures, les écoutes téléphoniques et d'autres moyens d'enquête permettent une nouvelle interpellation, et pas des moindres, ce mercredi matin (24 août 2016).

En effet, les policiers de la PAF à l'aéroport ont vu débarqué ce matin leurs collègues de l'OCRTIS. Ces derniers sont repartis avec un fonctionnaire de police. Il s'agit d'un policier d'origine hexagonale, en poste en Martinique depuis plusieurs années.

Il a été placé en garde à vue dès son arrestation. Les policiers anti drogue de l'OCRTIS vont désormais devoir vérifier si leur confrère de la PAF est bien lié à l'arrivée de la drogue saisie à l'aéroport d'Orly la semaine dernière. Ils ont quatre jours pour interroger l'homme et faire la lumière sur cette affaire. Au total quatre personnes sont en garde à vue, deux en Martinique, dont un ayant été arrêté à Sainte-Marie, et deux à Paris.

Karl Lorand et Jean-Marc Pulvar