Une évacuation sanitaire d'une jeune fille en plein océan Atlantique

Par • Mis à jour le 09/12/2017 - 11:49

Une jeune fille à bord du Regina Maris dans l'Atlantique a été acheminée au CHU de la Meynard, le vendredi 8 décembre 2017.

    Une évacuation sanitaire d'une jeune fille en plein océan Atlantique

Une fillette de nationalité allemande, embarquée sur le trois mâts néerlandais, le Regina Maris qui se trouve, le mardi 5 décembre 2017 au bon milieu de l'Atlantique et faisant route vers les Antilles nécessite un avis médical.

Le CROSS AG est alors informé par son homologue aux Pays-Bas. Le navire est alors dans la zone de responsabilité française pour le sauvetage.

Suite à ça, le CROSS AG prend l'opération en charge. Contacté par le CROSS, le centre de consultation médical maritime basé à Toulouse, préconise une évacuation de la jeune fille vers un centre hospitalier au plus vite. Le voilier se trouve alors à 900 miles marins (1 650 km) à l'Est de la Martinique et donc à hors de portée pour un hélitreuillage.

Hélitreuillage de la jeune fille

Des navires sur zone sont contactés pour venir assister le Regina Maris. Le navire de recherche sismique russe Professor Logachev est donc venu apporter un soutien médical et des médicaments complémentaires au médecin déjà embarqué à bord du Régina Maris.

Le mercredi 6 décembre la jeune fille embarque sur le navire de croisière maltais le Royal Clipper et fixe un point de rendez-vous avec l'hélicoptère Panther de la flottille des Forces armées aux Antilles au large de la Martinique 2 jours plus tard.

Finalement, le vendredi 8 décembre dans l'après-midi malgré un fort vent et une mer formée, l'hélicoptère procède à l'hélitreuillage de la fillette qui est alors ensuite acheminée en Martinique au CHU de la Meynard où la jeune fille a été prise en charge.