108 morts en Haïti après le passage de Matthew (bilan provisoire)

Par • Mis à jour le 06/10/2016 - 18:30

Le nombre de morts ne cesse de s'alourdir en Haïti après le passage du cyclone Matthew. Au moins 108 personnes ont perdu la vie en Haïti selon un dernier bilan provisoire communiqué par le ministère de l'intérieur haïtien. La France par la voix de Jean-Marc Ayrault, ministre des Affaires étrangères indique qu'elle est prête à venir en aide à notre voisin de la Caraïbe.

    108 morts en Haïti après le passage de Matthew (bilan provisoire)
Le bilan ne cesse de s'alourdir en Haïti après le passage du cyclone Matthew. Alors que le phénomène se dirige vers la côte Est des Etats-Unis après avoir traversé les Bahamas, 108 personnes ont trouvé la mort en Haïti. C'est le ministère de l'intérieur qui a rendu public ce bilan provisoire.

Désormais, la préoccupation du gouvernement et des autres états est à l'organisation et au déploiement de l'aide internationale. Ce jeudi matin (6 octobre 2016), une réunion se tenait au sein du gouvernement haïtien pour déterminer les besoins du pays. En Martinique, une réunion se tient depuis 11 heures en préfecture pour déterminer l'organisation de l'aide en attendant l'ordre de déploiement du ministère des Affaires étrangères.

"Haïti mérite tout particulièrement notre attention et notre solidarité. Notre ambassade sur place est en contact avec les autorités haïtiennes. L'état major interministériel sur la zone Antilles, le centre de crise et de soutien du ministère des affaires étrangères sont mobilisés. Il s'agit maintenant d'établir précisément les besoin. Nous nous coordonnons avec l'Union Européenne ce qui permet de démultiplier les moyens. Déjà son mécanisme protection civile a été déployé. Le gouvernement de Port-au-Prince nous a demandé que soit constitué une équipe d'expert européens. Bien sûr la France va y apporter son concours", a délcaré Jean-Marc Ayrault, le ministre des Affaires étrangères, devant l'assemblée nationale.

Des unités de potabilisation de l'eau sont prêtes à être envoyées. Des moyens de survol de reconnaissance par hélicoptère sont prépositionnés. Une partie de ces moyens viendront de la Martinique et de la Guadeloupe.

L'UE a immédiatement alloué une première enveloppe de 255.000 euros pour venir en aide aux victimes les plus gravement touchées. Par ailleurs, le système Copernicus de gestion des urgences de l’UE a fournit des cartes satellites permettant d’évaluer les dommages et d’identifier les régions les plus touchées.

Karl Lorand, Jean-Marc Pulvar et Aline Druelle