2000 Martiniquais souffrent de la maladie de Parkinson

Par 03/11/2016 - 19:02 • Mis à jour le 03/11/2016 - 19:02

La maladie de Parkinson touche environ 2000 Martiniquais. Une conférence est organisée autour du sujet ce jeudi soir à 18 h 30 (3 novembre 2016) à l'Institut Martiniquais du Sport à Mangot Vulcin. Les malades et les accompagnants partageront sur les signes qui peuvent alerter l'arrivée de la pathologie.

    2000 Martiniquais souffrent de la maladie de Parkinson
Maladie dégénérative et longue à se déclarer, le premiers symptôme apparaissent 5 à 10 après la contraction de la maladie, le syndrome de Parkinson sera au centre d'une conférence organisée ce jeudi soir (3 novembre 2016) à l'IMS à 18 h 30. Il convient de la détecter le plus tôt possible.

"Nous nous sommes rendus compte en confrontant nos expériences qu'il y a des signes qui peuvent alerter. Ils peuvent pousser à consulter le médecin traitant qui peut vous renvoyer vers le neurologue. Il y a des signes connus comme la perte de l'odorat", explique Simone Pamphile Félio vice présidente de l'association des Parkinsoniens de Martinique et Accompagnants. Le Docteur Cirille Edragas sera présent au côté des malades et de leurs familles pour aborder la question des signes annonciateurs

On estime que 2000 personnes vivent avec la maladie de Parkinson en Martinique. "C'est une maladie chronique pour laquelle on a pas de solution de guérisons mais il y a des choses à faire comme une activité physique régulière. L'âge de contraction est autour de 60 ans mais des individus de 40 ou 50 ans peuvent en souffrir", indique Simone Pamphile Félio.

Karl Lorand et Pegguy Saint-Ville