Attentats de Bruxelles : Un martiniquais échappe de peu au pire

Par • Mis à jour le 22/03/2016 - 12:02

Ce mardi 22 mars 2016 au matin, deux déflagrations ont eu lieu à l'aéroport de Bruxelles, en Belgique. Peu après, c'est une station de métro du quartier européen qui était visée.Le bilan provisoire est lourd, on parle d'une trentaine de morts, une centaine de blessés. Un martiniquais étudiant en Belgique était présent à l'aéroport, il nous raconte la scène... irréelle.

    Attentats de Bruxelles : Un martiniquais échappe de peu au pire
Youri est martiniquais - étudiant infirmier à Bruxelles - il était ce mardi 22 mars 2016 au matin à l'aéroport Zaventem de Bruxelles quand l'attaque kamikaze a eu lieu.

"On attendait des camarades pour partir et il y a eu comme un gros boum au niveau du départ... on s'est retournés, notre professeur nous a dit de courir ! Le temps de faire 5 ou 6 pas il y a eu une deuxième explosion, j'ai des camarades qui ont été blessés. J'ai eu de la chance, j'étais protégé par une porte de sortie.C'était très impressionnant, pendant 15 secondes on entend plus rien... " a indiqué le jeune homme, encore sonné par la scène.

La capitale Belge est totalement paralysée, les autorités ont demandé aux habitants de rester chez eux. La Belgique a relevé son niveau d’alerte antiterroriste au niveau maximal.

Audrey Ollon, Florin Hossu, Kenzo Marcelin