Cancer colorectal : Un mois pour sensibiliser la population au dépistage

Par • Mis à jour le 02/03/2016 - 16:00

On connaissait Octobre Rose en faveur du cancer du sein; il y a désormais Mars bleu en faveur du cancer colorectal ! Tout au long du mois de mars 2016, l'AMREC proposera à la population plusieurs animations simples et ludiques afin de rappeler les enjeux de la maladie et l'importance d'un dépistage précoce.

    Cancer colorectal : Un mois pour sensibiliser la population au dépistage
Le cancer colorectal est le 2ème cancer en terme de fréquence et le 3 ème en terme de mortalité. Cette année, l'Association Martiniquaise pour la Recherche Epidémiologique en Cancérologie a élaboré un dispositif d’informations et d’animations qui sera proposé à la population afin de rappeler les enjeux de la maladie et l'importance d'un dépistage précoce.

Le cancer colorectal touche les intestins et l’anus, il touche autant les hommes que les femmes à partir de 50 ans mais une fois passé les 65 ans, les hommes sont plus touchés que les femmes. En Martinique cette maladie touche entre 150 et 200 martiniquais, 50% des diagnostiqués ont moins de 69 ans. La maladie est responsable de 80 à 100 des décès avant 75 ans.

Les symptômes

Le Docteur Catherine Bachellier-Billot est le médecin coordinateur de l’AMREC; elle nous en dit plus sur les symptômes qui peuvent annoncer un cancer colorectal."Les signes pouvant correspondre à un cancer des intestins sont une alternance de diarhée et de constipation, des troubles du transit d'apparition récente, un amaigrissement une asthénie, le fait d'avoir du sang dans les selles ou alors des selles toutes noires", a t-elle indiqué.

Un intestin grandeur nature appelé "Côlon Tour" est utilisé pour expliquer de manière plus simple le fonctionnement de cette partie du corps. José Mangatal est administrateur de la ligue contre le cancer et membre du Côlon Tour. C’est lui qui organise la visite de l’intestin géant, un outil essentiel pour la prévention selon lui. "C'est une structure gonflable qui fait 12 mètres de diamètre et 3 mètres de circonférence. Nous allons l'utiliser, et nous allons aussi la prêter à la Guadeloupe et à la Guyane parce que c'est objet didactique qui sensibilise les gens".

Le taux de participation au dépistage en Martinique est de 33%; l’objectif pour 2016 est de passer à 50%. Une invitation à participer au test de dépistage sera envoyée à 55 000 martiniquais (par voie postale). Pour recevoir la lettre il faut être âgé de 50 à 75 et être assuré social.

Le test est très simple : il se présente comme un petit tube muni d'un pinceau, avec ce pinceau il faut gratter les sels a deux endroits différents puis refermer avec précaution le flacon avant de se rendre avec chez son médecin traitant; si le test est positif il faut passer une coloscopie. Pour rappel la coloscopie permet d'observer la paroi interne du côlon à l'aide d'un instrument appelé coloscope.

Audrey Ollon et Xavier Chevalier