Casse sur une canalisation à Séguineau, la deuxième en quatre jours

Par 06/09/2020 - 13:18
01/01/2020 - 00:00

La route nationale 1 est de nouveau arrosée par de l'eau potable. Un tuyau qui conduit l'eau de l'usine de Vivé vers le sud de l'île a cédé ce dimanche matin. Une réparation doit être effectuée sous 24 heures.

    Casse sur une canalisation à Séguineau, la deuxième en quatre jours

Des mètres cubes d'eau potable se déversent une nouvelle fois dans la nature au Lorrain. Après une première casse jeudi, un nouveau geyser d'eau a été signalé le long de route nationale 1.

 

C'est encore une des canalisations qui remplace le tuyau de 800 millimètres cassé en 2009 à Séguineau qui a cédé. Cette canalisation conduit l'eau de l'usine de Vivé au réseau de distribution du sud de la Martinique.

Alertée par la CTM, la SMDS doit missionner une équipe sur place dans la journée, pour évaluer l'ampleur de la casse, arrêter la fuite et réparer la canalisation. Cette réparation doit avoir lieu dans les prochaines 24 heures comme le prévoit un accord cadre signé entre l'entreprise et la collectivité.

Plus tôt cette semaine, jeudi 3 septembre, une canalisation du même genre, sur le même trajet avait cédé entre le Marigot et le Lorrain. Le maire du Lorrain, Justin Pamphile avait alerté sur les problèmes de sécurité que représentait ce genre de casse pour les automobilistes et les marcheurs, entre les projections de matériaux et les risques d'aquaplanning.

Cette nouvelle rupture de canalisation de ne manquera d'inonder les réseaux sociaux d'une nouvelle polémique sur le dossier Séguineau.

Tags

Ajouter un commentaire

Restricted HTML

  • Allowed HTML tags: <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Lines and paragraphs break automatically.
  • Web page addresses and email addresses turn into links automatically.
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.