Clarissa Jean-Philippe : Deux ans après jour pour jour la Martinique se souvient

Par • Mis à jour le 08/01/2017 - 14:39

Le jeudi 8 janvier 2015, la samaritaine Claissa Jean Philippe s'écroule à Montrouge sous les balles d'Ameli Coulibaly. Deux ans après jour pour jour, la municipalité de Sainte-Marie lui rend hommage, ce dimanche 8 janvier 2017.

    Clarissa Jean-Philippe : Deux ans après jour pour jour la Martinique se souvient
Elle aurait fêté ses 27 ans cette année. Toute la Martinique se souvient d'elle. Le jeudi 8 janvier 2015, la jeune policière originaire de Sainte-Marie, s'écroulait à Montrouge sous les balles d'Ameli Coulibaly.

Une tragédie dont tout le monde s'en rappel, qui avait énormément touchée toute la population martiniquaise et au-delà.

La municipalité de Sainte-Marie lui rend hommage, ce dimanche 8 janvier 2017. Un dépôt de gerbe est prévu ce matin sur la place de l'union qui porte son nom, après une messe célébré en son honneur à 6 heures 30.

La maman de la policière, Marie Louisa Jean-Philippe espère que sa fille ne sera pas oubliée.



Ce dimanche 8 janvier, lors de la messe en la basilique de Saint-Denis, un hommage lui a été rendu.



Pour rappel, Clarissa Jean-Philippe a été tuée à Montrouge par Amedy Coulibaly, au lendemain de la tuerie de Charlie Hebdo, le jeudi 8 janvier 2015.

La policière municipale martiniquaise intervenait sur un accident de la circulation quand elle a été prise pour cible par le terroriste.

Sullyvan.D avec Sandrine Claude et Aline Druelle