Commémorations du 22 mé : retrouvez la programmation

Par 21/05/2021 - 18:21 • Mis à jour le 21/05/2021 - 18:19

À l'occasion du 173e anniversaire de l'abolition de l'esclavage en Martinique, de nombreux événements sont prévus sur l'ensemble du territoire. Des commémorations très attendues après des rassemblements annulés l'année passée, en raison de la pandémie.

    Commémorations du 22 mé : retrouvez la programmation

Après un 22 mé 2020 limité en raison de la crise sanitaire, c'est une programmation riche en événement que l'on retrouve cette année, afin de marquer ce 173 anniversaire de l'abolition de l'esclavage. À cette occasion, retrouvez les temps forts de la journée de commémoration qui sera célébré aux quatre coins de l’île, de Basse Pointe au Marin en passant par Fort de France.


Les commémorations dans le Nord


Direction Basse-Pointe dès samedi matin pour un réveil au son du tambour, sur la place du bourg. Des animations Tanbou, qui se dérouleront sur le marché de 6 h 30 à 13 h, avec la vente de produits agricoles avec l'association Secours Catholique. Toujours place du Bourg, rendez-vous à 6 h 30 pour une randonné « Maché pou 22 mé » avec l'association Au bout du Petit Chemin. Inscription : 06 79 24 14 40.
Enfin, de 14 h à 18 h, retrouvez danses, poème et contes créoles animés.


Un peu plus au Sud, à Sainte-Marie, vous aurez le choix entre les trois étapes, du Konvwa bèlè sur les différentes places de la ville : place Clarissa Jean-Philippe dans le bourg, Zéphire au quartier Reculée, et un temps de mémoire sur la place Ti Emile à la cité de l’Union où il sera nommé maître du bèlè à titre posthume.


Les commémorations dans le Centre


À Schoelcher, direction la bibliothèque municipale pour un temps fort mémoriel Chèlchè ka songé.
À partir de 17 h, ce programme se décline à la fois par des temps d’histoire, et de réflexions autour l’héritage culturel. L’historien Alex Ferdinand et l’écrivaine Imnayé Daniel, aborderont ensemble plusieurs thèmes de l’histoire de l’esclavage.


Dans un autre genre du côté de Fort de France à Tropiques Atrium, le rideau se lève sur Rézistans 2021. Des manifestations d’ampleur qui seront ouvertes au public dans la limite des places disponibles, mais aussi visibles sur les réseaux sociaux. Fresques collectives, vernissage expositions, conférences et concerts, avec en conclusion Hugh Charlec, Mario Canonge et Erick Pédurand qui partageront la scène pour présenter Kapital. Ce sera à partir de 16 h.


Toujours dans le centre, d'autres hommages sont prévus au Lamentin avec, comme chaque année, une marche commémorative au départ de la place du Neg Maron à partir de 6 h 30. Le départ se fera à 7 h en direction de l'habitation Bochet pour un retour au pied de l’arbre de la liberté : l’occasion pour le sociologue Serge Domi de rappeler la symbolique de cette sculpture. La marche d'environ 14 kilomètres nécessite un peu d'équipement : prévoir des chaussures de marche, de l'eau, un chapeau, le nécessaire au premier secours, un snack, sans oublier le masque avant le départ et à l'arrivée.


Les commémorations dans le Sud


Au trois-Îlets parallèlement à la visite de la savane des esclaves, un hommage à Romain est possible, ancêtre Neg mawon qui a résisté à l’oppression esclavagiste. Une vente de cassaves est prévue de 9 h à midi, et un spectacle Libéré Yo du Ballet Tifermasc débutera à 16 h. Le port du masque est obligatoire et l'entrée est payante : 12 euros pour les adultes, 8 euros pour les jeunes et 5 euros pour les enfants.

Si voulez voir l’histoire du 22 mai autrement, c’est à Sainte-Luce que cela se passe : l’artiste peintre Stéphanie Destin s’installe sur la place de la Mairie pour réaliser son œuvre inspirée d’un extrait du film la rue case nègre.


Plus au Sud, au Marin, la place du bourg s'animera des 5 h du matin avec des dizaines de Tambouyés.
Enfin, au François, les commémorations débutent dès ce vendredi soir avec une marche au Flambeau au départ de Brico Sud, direction l'Espace Filia. Puis à 19 h, à l'espace culturel débuteront des récits, texte, musiques et danse indienne en son et lumières. Un plateau musical avec Kali et son quatuor puis Willy Léger Trio. L'entrée et gratuite.


Des commémorations digitales


Dans un genre différent, d’autres formes d’échanges sont également prévues sur le web. Vous pourrez apprécié tout au long de la journée le concert 100 % digital pour le 22 mé de la CTM
Plusieurs prestations musicales avec Hugh CHARLEC et Kolo BARST sur les réseaux sociaux de la collectivité territoriale sont notamment prévues.


Retrouvez également l’événement de la fondation pour la mémoire de l’esclavage sur le thème « le bateau négrier, la plantation, la relation ». Un Facebook live de deux heures sont également prévu pour échanger avec Patrick Chamoiseau. Le rendez-vous est à 11 h heure.

Tags