Comment le prix des carburants est-il réparti en Martinique ?

Par 05/08/2021 - 15:01 • Mis à jour le 05/08/2021 - 14:29

En constante hausse depuis plusieurs mois, le prix des carburants s'explique par une répartition des coûts entre plusieurs acteurs. Tous les mois, la SARA détaille désormais cette répartition.

    Comment le prix des carburants est-il réparti en Martinique ?

Le coût des carburants est un enjeu majeur sur les territoires d'Outre-Mer, qui comptent spécifiquement de nombreux automobilistes usant de leurs véhicules quotidiennement.

Une hausse brutale des prix a notamment été observée en avril dernier, due en particulier à l'augmentation du cours du pétrole sur le marché mondial, compte tenu de la crise sanitaire et économique. Or ces prix pèsent dans le budget de la population, souvent tributaire de ces carburants pour la vie courante.

Ainsi, la SARA (Société Anonyme de la Raffinerie des Antilles) diffuse désormais une infographie mensuelle expliquant la répartition du coût des carburants.

En août, les prix s'établissent à 1,67 €/L pour le super carburant sans plomb, 1,38 €/L pour le gazole routier et 28,56 € la bouteille de gaz de pétrole liquéfié. L'infographie expliquant les prix de ce mois-ci est la suivante :

SARA cout des carburants en aout 2021 Martinique
Répartition des coûts des carburants en Martinique pour le mois d'août 2021 ©SARA

Une infographie qui permet de détailler l'augmentation constatée depuis le mois de juillet :

Infographie mois de juillet prix des carburant en Martinique
Répartition des coûts des carburants en Martinique pour le mois de juillet 2021 ©SARA

Il ressort en particulier que l'augmentation du prix de la bouteille de gaz entre juillet et août 2021 tient à la hausse du coût de la matière première, ainsi qu'une légère hausse de la taxe perçue par la collectivité territoriale de Martinique.

La SARA précise également que le coût de la distribution comprend celui des grossistes qui assurent la construction, l’entretien des stations-services et le transport du carburant depuis la raffinerie ou les terminaux pétroliers jusqu’aux stations-services, ainsi que celui des détaillants, à savoir les gérants des stations-services, qui assurent la vente aux consommateurs.

Ce coût de distribution est plus élevé en Outre-Mer que dans l'hexagone car il prend en compte les emplois de pompistes, soit plus de 1500 emplois sur les trois territoires (Martinique, Guadeloupe et Guyane). Des emplois qui ne sont pas présents dans l'hexagone.

 

Tags