Couvre-feu pour le réveillon de la Saint Sylvestre

Par 28/12/2020 - 18:03 • Mis à jour le 28/12/2020 - 17:40

Le Préfet de Martinique annonce ce soir (lundi 28 décembre) la mise en place d'un couvre-feu le soir du réveillon du 31 décembre. Les Martiniquais pourront célébrer la nouvelle année jusqu'à 1h du matin dans les restaurants et les lieux recevant du public.

    Couvre-feu pour le réveillon de la Saint Sylvestre

Pas de déplacement entre 1h et 6h du matin le soir du réveillon de la Saint-Sylvestre ! Le Préfet de Martinique Stanislas Cazelles annonce ce lundi soir par voie de communiqué de presse la mise en place d'un couvre-feu le 31 décembre, pour éviter un rebond de l'épidémie de coronavirus en raison des festivités. 

"Afin d’éviter un rebond de l’épidémie dû aux rassemblements festifs, le préfet de la Martinique annonce un couvre-feu interdisant les déplacements entre 1 heure et 6 heures du matin le vendredi 1er janvier 2021. Les restaurants et établissements autorisés à recevoir du public seront également fermés à partir de 1 heure du matin. Seules les personnes qui présenteront une attestation de déplacement dérogatoire disponible sur le site de la préfecture, pourront se déplacer durant la période d’interdiction pour les exceptions autorisées."


 Le préfet rappelle que les mesures suivantes déjà en vigueur sont maintenues et seront appliquées le 31 décembre 2020 :


• protocole dans les restaurants ;


• interdiction d’accéder aux plages à partir de 19 heures ;


• interdiction de la vente d’alcool à emporter et de la consommation d’alcool sur la voie publique à partir de 20 heures ;


• interdiction de tout rassemblement de plus de 6 personnes sur la voie publique. La « règle des six » est recommandée pour tous les rassemblements familiaux ou amicaux. Le préfet fait appel à la responsabilité de chacun afin que cette période festive se déroule en toute sécurité.

Pour autant, certains déplacements resteront autorisés pendant le couvre-feu : 

1) Les déplacements entre le domicile et le lieu d'exercice de l'activité professionnelle ; 

2) Les déplacements pour des consultations et soins ne pouvant être assurés à distance et ne pouvant être différés ou pour l'achat urgent de produits de santé ; 

3) Les déplacements pour motif familial impérieux, pour l'assistance aux personnes vulnérables ou précaires ou pour la garde d'enfants.

Tags