Des travaux pour désensabler l'entrée du canal Levassor à Fort-de-France

Par 08/02/2021 - 19:45
01/01/2020 - 00:00

Pour désensabler l'embouchure de la rivière Madame, des travaux ont commencé aujourd'hui lundi 8 février à l'entrée du canal Levassor à Fort-de-France. Ils devraient se poursuivre sur plusieurs semaines et une intervention similaire est envisagée au niveau du bras mort de la rivière Monsieur, au quartier de Volga Plage.

    Des travaux pour désensabler l'entrée du canal Levassor à Fort-de-France
Les travaux ont commencé pour désensabler l'entrée du canal Levassor ©PSV / RCI Martinique

C'est le retour de l'ensablement récurrent par des sédiments de l'embouchure de la rivière Madame à l'entrée du canal Levassor à Fort-de-France.
Face à ce phénomène, la municipalité de la ville et les services de la DEAL ont mis en place un programme d'intervention via l'entreprise SCTP.

Des travaux de désensablement

Il s'agira de retirer le sédiment accumulé qui perturbait jusqu'ici l'écoulement naturel de la rivière Madame et par conséquence la navigation des pêcheurs. Ces derniers ne peuvent plus remonter le cours d'eau. Le second inconvénient, et non des moindres, est la prolifération des moustiques et les risques d'inondation de plus en plus importants dans cette zone à cause de l'ensablement.

Les travaux ont démarré dès ce matin, lundi 8 février, et doivent se poursuivre pendant plusieurs semaines.

Maurice Ferne, directeur général adjoint en charge de la prévention et du développement durable à la ville de Fort-de-France détaille les caractéristiques de l'intervention :

Il y a la mise en oeuvre d'une pelle à long bras à partir des berges, qui va récupérer les sédiments, dégager le passage des flux, et stocker ces sédiments sur la berge, le temps que l'eau qu'ils contiennent s'évacue

Un problème de stockage des sédiments retirés

Puis une seconde opération d'évacuation de ces sédiments aura lieu. Mais la question de leur stockage reste problématique, d'autant que la quantité à évacuer est importante : elle représente plusieurs camions de 19 tonnes, et de nombreuses rotations à effectuer. C'est ce qu'explique le directeur général adjoint :

Il n'y a pas d'exutoire officialisé pour le stockage de ces sédiments, donc la ville trouve à chaque fois une solution provisoire sur une parcelle. Maintenant, le volume à stocker complique les choses


La ville envisage également une intervention similaire sur le bras mort de la rivière Monsieur au quartier de Volga Plage. Ces travaux prochains démarreront dès la fin de ceux du canal Levassor.
 

Tags