Dominique : l'heure de la reconstruction

Par • Mis à jour le 09/10/2015 - 13:23

Un mois après le passage de la tempête Erika, l'île de la Dominique tente doucement de se reconstruire, sur place les traces de la catastrophe sont encore visibles mais tous sont désormais tournés vers l'avenir.

    Dominique : l'heure de la reconstruction
C'est désormais l'heure de la reconstruction à la Dominique ! Cette dernière est estimée à environ 400 millions d’euros ce qui représente 4 ans de budget du pays.

Sur place la population s'organise

Yvonne Armour est directrice de 4 hôtels à la Dominique, un de ses établissements a subi des dégâts suite au passage de la tempête mais aujourd’hui, celle qui a tenté de rester positive tout au long de cette épreuve reçoit de nouveau des touristes."On a subi pas mal de dommages à cause de la rivière qui est à côté, mais on a commencé le nettoyage tout de suite", explique t-elle.

A Emerald Pool - une rivière qui fait partie du parc national de Morne Trois Piton - Erika n’est plus qu’un lointain souvenir, le site est comme neuf ! Il aura fallu une dizaine de jours pour se remettre de la tempête mais la reconstruction s'est très vite s'est enclenchée."Des gens sont venus nettoyer, ils ont réparé tout de suite", explique Samuel Jacob, agent à l’office de la fôret.

La Dominique compte aujourd’hui sur le secteur touristique pour rebooster l’économie. Hervé Nizard, le consul honoraire de France en Dominique - qui est également propriétaire d’un lodge - place tous ses espoirs dans la haute saison ."Il y a eu une solidarité dans l'aide qui a été exceptionnelle, maintenant ce dont le pays a besoin pour se remettre debout c'est tout simplement que l'économie reprenne son sens", a t-il indiqué.

Aujourd’hui à la Dominique la majorité des sites touristiques sont ouverts, le secteur est prêt à affronter la haute saison qui démarre.

Audrey Ollon et Clara Vincent