Douze Martiniquais sont formés à l'installation de fibre optique

Par 04/01/2017 - 14:23 • Mis à jour le 04/01/2017 - 14:23

Douze demandeurs d’emploi se sont envolés le 27 décembre pour Paris pour suivre une formation Fibre Optique au campus numérique de Montereau à Paris durant deux mois et demi. Les stagiaires, l'entreprise demandeuse et LADOM se réjouissent tous de ce projet. Reportage.

    Douze Martiniquais sont formés à l'installation de fibre optique
Cyril Spagna, 32 ans, était sans emploi depuis un an et demi. Et c’est sur les réseaux sociaux qu’il est tombé sur l’offre de formation de la société Solution Et Télécom (SET). Il n’a pas hésité une seconde.

"Après un an et demi de galère, il faut le dire, j'ai pu faire des petits emplois grâce à l'intérim mais jamais rien de bien sérieux. Là c'est de la stabilité que ça annonce. Il n'y a pas que la Martinique qui passe à la fibre, la Caraïbe aussi. Cela nous ouvre des portes", raconte Cyril

Formés à Paris pour travailler en Martinique

Cette formation en Fibre Optique qui se déroulera au Campus Numérique à Montereau à Paris, c’est Carl Barclay, le patron de Solution et Télécom, qui l’a trouvé. Face à la forte demande et au manque de formation ici, il a décidé de prendre les choses en main. Car pour lui, il était primordial de privilégier l’embauche au niveau local.

"Moi je suis un jeune Martiniquais et j'ai toujours été dans la dynamique de développer notre pays, de faire avancer les choses. Je vois plein de jeunes qui ont les capacités de pouvoir faire et de pouvoir travailler et qui n'ont qu'une demande c'est d'être formés. Je me suis dit pourquoi ne pas aller dans cette dynamique", précise le chef d'entreprise.

LADOM partenaire du projet

Et LADOM, bien connu pour les passeports mobilité-étude, a décidé de participer à cette action dans le cadre de l’aide à la continuité territoriale. "C'est le coeur de métier de LADOM d'accompagner les entreprises qui ont un besoin à un instant T dont ils ne peuvent pas disposer immédiatzment sur le territoire", assure Paul Adèle-Amélie, directeur territorial de LADOM

À terme, ces douze demandeurs d’emploi devraient être embauchés par l’entreprise. Mais avant cela il va falloir passer l’examen examen final prévu à la fin de leur formation de deux mois et demi

Clara Vincent