Elle passe son brevet à 57 ans : "Mes enfants sont contents"

Par • Mis à jour le 25/06/2015 - 20:30

Comme chaque année à cette période, les épreuves du BAC et celles du Diplôme National du Brevet vont bon train ! Dans l'académie de Martinique, 5 560 candidats passent cette année le Diplôme National du Brevet. Les épreuves ont débuté hier mercredi et s'étalent sur 3 jours. Elles s'achèvent donc demain vendredi avec l'épreuve de français.

    Elle passe son brevet à 57 ans : "Mes enfants sont contents"
Le collège Dillon 2 reçoit près de 300 candidats individuels issus de milieux et filières différentes. Parmi les candidats cette année, on retrouve les candidats individuels, ceux et celles qui ont décidé de s'inscrire à cet examen en candidat libre. Pour les candidats individuels, l'examen comporte 6 épreuves, 4 sont obligatoires : français, mathématiques, histoire-géographie-éducation civique et langue vivante étrangère. Pour obtenir le Diplôme National du Brevet, il faut la moyenne sur l'ensemble des notes et la validation du socle commun.

"La vie est dure, partout où on passe on demande un diplôme"

Avoir la moyenne et repartir avec son diplôme en mains; voilà l'objectif de Marie-Carole Mitrel. A 57 ans, cette mère de famille fait partie des rares adultes à passer un examen au collège ou au lycée. Cette année, c'est la candidate individuelle la plus âgée à passer le Diplôme National du Brevet."J'ai confiance en moi; mes enfants sont contents" confie t-elle déterminée. C'est son dernier fils qui l'a aidée à réviser. "Mon fils m'a beaucoup aidée dans les révisions, j'essaye de retenir tout ce qu'il m'a appris mais j'ai la tête en feu."

Elle n'avait pas pu à l'époque passer son brevet. "Dans ma jeunesse la vie était très dure, je ne pouvais pas travailler et suivre les examens." se souvient t-elle.

Avoir le brevet serait pour Marie-Carole un plus dans sa vie professionnelle. "La vie est dure, partout où on passe on demande un diplôme et puis tant qu'on est pas mort il faut continuer" a t-elle conclu, pleine d'espoir.

Les résultats sont prévus par le Rectorat à partir du 8 Juillet prochain.

Audrey Ollon et Mario Guiolet