Entre rires et larmes

Par • Mis à jour le 07/07/2015 - 18:54

Ca y est les résultats du bac sont connus. Pour ceux qui ont réussi, les vacances commencent. Certains n’ont pas encore leur diplôme. Il faut pour ces élèves passer le rattrapage. Le choix des matières à repasser est toujours difficile d’autant que les épreuves commencent déjà demain.

    Entre rires et larmes
Depuis ce matin en Martinique les résultats du Bac sont tombés. Il y a bien sûr des heureux qui vont pouvoir commencer leur vacances, soulagés mais il y a égalementi ceux qui sont au rattrapage. C’est à dire les élèves qui ont obtenu une moyenne entre 8 et 10. Hasard du calendrier de cette année, leurs oraux commencent dès demain matin et se terminent mercredi.

Le temps est vraiment court pour les terminales qui n’ont pas encore leur bac car il faut récupèrer les notes. Une fois ceci fait, les étudiants peuvent choisir jusqu'à deux matières à passer à nouveau. C’est un choix compliqué et crucial. Steeve Bourgade est professeur de mathématiques au lycée de Bellevue et membre du secrétariat d’examen dans l’établissement, il livre quelques pistes pour ne pas se tromper de matières : « Il faut dans un premier temps regarder le total des points sur le relevé de note. Ensuite, il faut calculer la différence entre le total des points inscrits et le total de points à atteindre. Par exemple, pour la section « S », il faut avoir 380 points. Une fois que les élèves ont calculé le nombre de point manquant pour pouvoir être admis, ils regardent quelles matières ont les plus gros coefficients. En «S » c’est math, physique et SVT. Une fois que l’on a nos trois matières, on regarde les autres disciplines plus faibles bien sur. Si l’élève a par exemple eu 3 en math et 7 en physique et que pendant l’année scolaire, il a eu une moyenne d’environ 7 ou 8 dans chacune de ces deux matières. Il a vraiment intérêt de reprendre ces deux matières à l’oral car il est pratiquement certains d’obtenir une note supérieure ou égale à sa moyenne de l’année, voire vraiment bien plus. Car nous sommes assez concilients.
Une fois qu’ils ont choisi les matières, ils ne leur restent plus qu’à réviser et encore réviser. Il faut qu’ils gardent confiance en eux et qu’ils ne paniquent pas.
Ceux sont les aléas du calendrier qui font que les élèves ont moins de 24 heures pour réviser. Cette année, ils vont devoir se remettre a travailler d’arrache pied dès cet après midi pour avoir leur bac. S’ils ont travaillé régulièrement toute l’année, cela devrait passer. Les collègues savent bien les conditions dans lesquelles ils vont passer demain et après demain donc je pense qu’ils seront plus compréhensifs ».

Il ne reste plus qu’à souhaiter bonne chance aux élèves qui passent les rattrapages.

Xavier Chevalier et Pascal Michaux